Article 1 : La trilogie des dramas

Bonjour à tous et à toutes !
Aujourd'hui, pour le premier article, il va être question des dramas Détective Conan.


Un drama, par définition, est un film, tourné avec de vrais acteurs, basé sur un manga. Il y a aussi des séries de dramas, qui ne sont elles pas faites sous forme de films, mais d'épisodes (comme nos bons vieux feuilletons français).
 Plusieurs exemples nous ont déjà montré, par le passé, à quel point il était compliqué d'adapter des mangas en films, bien plus qu'il est compliqué d'adapter des mangas en dessins animés. Le meilleur exemple pour illustrer les daubes qu'il nous est déjà arrivés de voir sur internet est le film La Légende des Sept Boules de Cristal, drama asiatique à bas-coût.


J'ai l'impression de me prostituer en regardant cette image. :|


Il est sorti à ce jour quatre dramas Détective Conan. Nous allons commencer par le premier, et aller jusqu'au troisième. Le quatrième, le dernier en date, est sorti en 2012. Le drama de 2012 aura son propre article. 

Le premier drama est sorti en octobre 2006 et s'intitule "Une lettre de Defi pour Kudo Shinichi", ou en japonais "Kudo Shinichi he no Chosenjo".

Le scénario est un peu basique, et sniffe le déjà-vu : un voyage scolaire est prévu sur une île, et Shinichi ne compte pas en faire partie. Arrivé devant sa maison (mention spéciale pour la maison des Kudo, très bien faite!), il voit une lettre de defi lui étant adressée, indiquant qu'une personne va se faire kidnapper lors dudit voyage sur l'île. Ni une ni deux, le détective fait ses valises.

 Après quelques scènes sur le bateau, on nous présente les principaux suspects : la guide scolaire, le professeur, le capitaine du navire et son mousse. Sonoko a le mal de mer (que ça tombe bien!), et se fait enfermer dans une cabine du bâteau. Quelques heures plus tard, Sonoko est introuvable.
 C'est à partir de là que le film commence vraiment, avec des scènes d'actions, de l'humour (mention spéciale bis pour l'acteur qui joue Kogoro, une perle), et pour finir, le dénouement final, où Shinichi explique comment le meurtrier s'y est pris pour kidnapper Sonoko, puis Ran dans la dernière demi-heure du film.

Et ne tournons pas autour du bot, après avoir vu le film, mes impressions sont assez mititgées, à commencer par les choix de casting douteux (pour Ran et Shinichi), sur lequel j'insiste. Autant Sonoko passait bien, autant Kaito Kid était trèèès bien choisi (:p), autant les deux protagonistes nous donnent envie tout le long du film de vomir.

L'actrice de Ran fait vraiment 3 fois le poids de la Ran originelle, la coiffure de Shun Oguri (Shinichi) et a se tordre de rire, leurs talent d'acteur est à se jeter à l'eau, bref, c'est pas extraordinaire.


(en haut, le poster du drama, instant fatidique où les fans se sont rendus compte que leurs personnages de manga favoris allaient être prostitués par ces deux acteurs. En bas à gauche, l'actrice de Sonoko, qui a fait un bon travail, et à droite, "Shinichi Kudo", joué par Shun Oguri, qui venait à peine de se réveiller) 


Le seul acteur qui restera tout le long de la série sera Takanori Jinnai, l'acteur de Kogoro. Beaucoup trop épique pour être viré.


Mais après, on passe a un point noir du film. L'enquête.
 Le principe même d'un Detective Conan est, supposément, la découvert du meurtre, les indices, la révélation, et tout ce qui touche au genre policier en général. Et là, rien de tout ça n'est présent dans le film. Pas vraiment de meurtre, pas d'indices permettant aux spectateurs d'avancer un minimum dans l'enquête, et les déductions des détectives capilotractées. Le mieux est donc juste de mettre son cerveau en mode off, et de s'asseoir avec le pop-corn.

Mais je préfère tout de même ajouter une légère précision, au cas où la question soit posée. Je n'ai aucun problème avec un film Détective Conan sans meurtre, les éditeurs pourraient faire un film 18 de Conan avec simplement une affaire de vol, ça ne me poserait pas de problème. Un film Conan avec un kidnapping aussi, je ne suis pas contre. 
Cependant, ce dont je suis contre, c'est un kidnapping mal mis en scène, et mal scénarisé. Ca, par contre, ça ne ve pas.

N'allons pas jusqu'à dire que le film n'est pas divertissant, ce serait faux, mais on se demande bien à un moment "B*rdel de sheet, qu'est-ce qu'on fait là?". Le seul intérêt du film est de voir ce que faisait Shinichi avant d'être rajeuni en Conan-- avant de se rendre compte que s'il n'y a pas de manga "Détective Shinichi", c'est qu'il y a une raison.

Pour mettre la "chemise sur le gâteau", comme dirait l'autre, nous allons souligner un peu qui me semble essentiel, et qui pourtant a totalement été ignoré dans le film. La liaison entre Shinichi et Ran.
Pendant tout le film, Shinichi se fout complètement de Ran. Il ne la regarde pas, il se contrefiche d'elle, et ce durant toute la durée du film. C'est tout de même destabilisant (surtout depuis l'Arc de Londres où l'on a vu ce dont Shinichi était capable pour elle...), et montre bien que le scénariste n'était peut-être pas un connaisseur de la série... 

Ceci dit, le deuxième drama s'en sort-il mieux ?
         
Après le 1er, qui était juste une base, un essai, on passe à la vitesse supérieure. Les producteurs ont déjà un drama d'éxperience, où ils ont bien pu expérimenter sur le matériau qu'est Détective Conan. Alors normalement, le deuxième drama devrait être parfait, non ?

 Le drama est sorti le 1 Decembre 2007,c’est-à-dire un an après le premier. Son titre est : Le retour de Shinichi Kudo : Confrontation avec les hommes en noir. Le titre parle de lui-même.



(parce que OUI, ce drama est sorti en DVD. Et OUI, je l'ai acheté le jour de sa sortie. Et ben???)


Cette fois ci, le scénario est un peu plus poussé, sûrement grâce au fait que l’histoire se passe après la transformation de Shinichi en Conan (= plus de possibilités, quoique)
  Pour faire simple, Sonoko (Iwasa Mayuko) a invité Conan (Fujisaki Nao), Ran (Kurokawa Tomoka), Ai (Shibata Kyoka) et le prof Agasa (Tayama Ryosei, aussi appelé « Laaaaaatex Maaaann ! ») à l’ouverture du nouvel hôtel de la compagnie Suzuki. Lors du repas, Conan et Ai mangent du gâteau au Baïkal (liqueur très puissante chinoise), et se retrouvent dans leurs corps originaux (Shinichi et Shiho).
 Évidemment, les hommes en noir (MIB, ça fait plus classe,non ?) ont retrouvé la trace de Shiho grâce aux caméras de l’hôtel. S’en suit donc un meurtre sur scène de Miss Japon, avec les principaux suspects : le cameraman, le manager, les deux prétendantes à l’élection Miss Japon, et la sœur.

 Après la résolution de l’énigme, qui est bien vite expédiée, mais qui met une bonne heure à être résolue, on fait face a une course poursuite de Shiho et des MIB, puis après l’évacuation de Ran (endormie avec la montre) et de Shiho redevenue Ai, on assiste à LA scène du film, celle ou Shinichi est a quelques mètres de Gin et Vodka. Shinichi utilise le conduit de vêtements pour sortir de la salle avant que la bombe n’explose, et voila, c’est terminé.

 Donc, que peut-on dire sur les acteurs ? Ben c’est bien simple, ils sont, comme pour le premier drama, assez mal choisis. Shinchi est toujours joué par Oguri (oui, c'est une faute), Ran par Kurokawa, et Sonoko par Mayuko.
 Ran a toujours le même problème, de même pour ce put*in d’acteur de Shinichi. De plus, on a cette fois aussi à faire à l’acteur de Conan. Et la…que dire…j’ai failli éteindre mon lecteur DVD et casser les murs de ma maison.



(cette chose s'appelle Conan. No kidding)

 Cet acteur est HORRIBLE. Je comprends qu’il soit encore jeune, et que ça peut être difficile de jouer quand on a 8 ans, mais le problème réside dans le fait qu’il ne correspond pas DU TOUT au Conan que nous connaissons.
 Pourquoi Conan est-il café dans le drama ? N’est il pas censé être blanc de peau ? Pourquoi ses lunettes sont en plastique moulé ? Pourquoi l’effet « blanc » des lunettes de Conan est-il fait par un éclairage du cameraman ?? (je déconne pas en plus)
 Bref, ne vous arrêtez pas là…Il y a pire ! Cette fois-ci, Latex man tape l’incruste devant la camera, et son autre nom est : le professur Agasa. POURQUOI est-ce qu'il est tout fin dans ce drama ? Il est pas censé peser 80 kilos ?!

Donc si vous réussissez pas à trouver un acteur enrobé, n'essayez pas de faire croire qu'il est gros en le faisant se pencer en arrière (parce que là, il est tellement penché en arrière qu'on dirait Néo dans Matrix, quoi O_o)

Passons par contre à un point fort, c’est l’actrice de Shiho, et par la même occasion, celle de Ai. Les deux sont très bien jouées, et correspondent exactement aux personnages du manga.

 Mais soyons clair, le casting est encore plus mauvais que dans le premier. Mention spéciale a Gin, dont la perruque fait TRÈS plastique.

Les effets spéciaux ne sont guère mieux. Il me semble en avoir vu deux : lorsque Conan et Ai mangent le gâteau (c’est un effet « arc en ciel », disponible dans la première version de Windows Movie Maker), et une plutôt bien faite quoique bas de gamme, l’effet de l’explosion de la bombe de Vodka. Une fois encore, c’est très, très bas…

MAIS,  l’erreur commise dans le premier Drama a été répétée. L’enquête (si on peut parler d’une enquête), est inexistante. Et pareil, à la fin du drama, j’ai eu la même sensation de « sorti a l’arrache ». Pourquoi c’est cette personne qui est le coupable ? Toutes les autres personnes auraient pu l’être !
 Mais, à cause de l’apparition des MIB , du fait que Shinichi et  Shiho (bonne actrice, je le re-dit) sont de retours, nous fait oublier l’enquête, qui passe vraiment au second plan.

 
 Parlons ensuite cohérence. Je suis un fan hardcore de la saga, et je peux vous dire que certains petits détails ne correspondent pas DU TOUT au manga, ou même a une logique simple :

 Un exemple, frappant même : dans le premier chapitre ou Heiji apparaît, il fait boire du baïkal a Conan, ce qui lui rend sa forme. Mais à la fin de ce même arc, Conan boit toute la bouteille, et ne retrouve pas sa taille normale. C’est expliqué pourquoi par Ai dans les chapitres suivants : son corps a développé une immunité. De même pour Ai qui en prend dans l’arc de Pisco.
Alors pourquoi cette fois ci, ça marche ?

 Ensuite, les cheveux de Gin ne sont-ils pas censés être blonds (ou argenté, dans la nouvelle série) ? Ils sont là blancs.

 Quand Shiho est dans l’ascenseur avec Ran qui dort, elle reprend sa forme d’enfant. Mais comment a-t-elle fait pour récupérer ses vêtements d’enfants, que le Doc avait récupéré au début du film ?
 Bref, un petit tas de trucs pas très malins, que les producteurs auraient pu corriger. 
 

 En conclusion, ce drama est à peu près au même niveau que le premier, ni moins bien, ni meilleur.
Mais ce qui fait vraiment de la peine,ce que le troisième film, lui, écrase LITERALEMENT les deux autres !

Bon, parlons de ce troisième drama. 

Ce drama, qui s’intitule "Le mystère de l’oiseau légendaire", est sorti le 15 avril 2011, et seulement au Japon.



 Après deux drama mauvais et critiquables, ce troisième opus déboule, et va tout casser ! Sans plus attendre, voyons ça de plus près.

 Le scénario est, cette fois si, beaucoup plus poussé que les précédents : le Detective de l’Est, Shinichi Kudo, est invité avec Ran et Eri par Sonoko à aller chez les Wakura, une des familles les plus riches du Japon, et dont Eri est l’avocate.
 Après être arrivés sur place, et après avoir rencontré la famille Wakura, le père de famille apprend l’existence d’une légende dans le village ou ils se trouvent, celui de Jugoya. On nous fait connaître après les suspects : tous les membres de la famille, la doyenne, le lèche-bottes du père Wakura, le policier random et pas du tout suspect, et le compte est bon.


Dès le début du drama, cela fait plaisir de voir qu'il y a beaucoup plus de suspects (et une bien meilleure atmosphère) que dans les dramas précédents. Le scénario est bien meilleur que les autres dramas d'ailleurs, et le début du drama est tonitruant. 

 Pendant que Shinichi, Eri et Sonoko visitent "l’arbre de Dieu", une sorte de statue de 3 mètres de haut ornée de piques, l'assistant du riche propriétaire foncier du village se fait tuer, sans que l'on sache comment il a pu être propulsé à 3 mètres de hauteur en quelques instants.
 Immédiatement, l’Inspecteur Megure arrive avec une escouade (on se demande comment il fait pour arriver dans ce village paumé au fin fond du Japon dans les quelques minutes alors qu'il est à Tokyo), et l'enquête commence. Mais le drama se concentre principalement sur l'enquête de Shinichi, et la police est vite oublieée.

Après un repas chez les Wakura, où Misa (la fille) explique qu’une légende romantiques existe dans le village, les lumières s’éteignent (clichééé powaaa !) et une sorte d’oiseau-humain apparaît, ce qui fait quasiment tomber le père dans les pommes, et c’est suite a une course poursuite dans les bois qu’on apprend que toute la famille Wakura est menacée de mort.

 Je ne vais pas tout vous dévoiler jusqu’au bout, ce serait trop long. Mais pour le scénario, c’est génial ! On se demande si c’est la même personne qui l’a écrit. Je dis "génial" un peu par rapport aux autres dramas, c'est vrai. Mais ce drama, contrairement aux précédents, vous POUVEZ le regarder pour le plaisir, alors que les autres... c'est juste pour vous la péter d'avoir réussi à les regarder en entier sans lâcher une seule critique, quoi.

 Le seul problème est que c’est a partir du milieu du film que l’on comprend le moyen du tueur, donc ça pète un peu tout. Mais, même si le scénariste a enfin révisé ses leçons, la découverte du coupable n’en reste pas moins bancale !
La seule façon de Shinichi pour deviner l’identité du tueur a été de voir qu’a un certain moment, la personne devient droitière.  Sans ça, il aurait été impossible de deviner qui il était… Et cette fois ci, non plus, il n’est pas question d’alibis, c'est bien dommage.

Les effets spéciaux sont bons, bien que toujours douteux (textures horribles, parfois).
Il y en a quand même plus : les trois effets spéciaux de la fin (la réincarnation de Machiko, les oiseau et l’arbre de Dieu), le « trou » dans lequel Shinichi, Ran et Kogoro tombent, et plusieurs autres moins important.

Le casting est BIEN meilleur, vraiment bien meilleur, que celui des dramas précédents.
 Shinichi est joué par un acteur qui lui va a merveille, Mizobata Junpei. Il joue assez bien le rôle qu’il incarne, en tout cas bien mieux que Shun Oguri. De ce que l’on sait, c’est lui qui va jouer Shinichi dans les prochains dramas, car il a signé un contrat pour la série de dramas et pour le quatrième ! Donc ses fans sont tranquilles, plus d’Oguri sur le plateau…
 L’actrice de Ran, Kutsuna Shiori, joue elle aussi assez bien son rôle, mais j’attendais quand même une meilleure actrice…
 Kogoro est toujours joué par Takanori Jinnai, et il joue toujours aussi bien. Je pense qu’on ne trouvera jamais un meilleur acteur pour Kogoro que lui…

Le duo Ran/Shinichi est BIEN meilleur dans le troisième drama, et Kogoro est un excellent acteurs tout le long des films


 Une nouvelle actrice formidable apparaît d'ailleurs dans ce drama, c’est Nene Otsuka, qui joue le rôle de la Reine des Barreaux : Eri Kisaki. C'est une bonne actrice, qui joue parfaitement le rôle d'Eri, et est certainement l'actrice la plus proche que l'on aura du personnage créé par Gosho.

Akimoto Sayaka (du groupe populaire japonais AKB48) joue Sonoko, et elle le fait bien mieux que la Sonoko des deux premiers dramas. Même pour un personnage secondaire comme l'héritière Suzuki, ça fait bien plaisir, et on espère qu'elle restera pour les prochains dramas.

Et le fait qu'Akimoto, qui n'a pas grand chose à voir avec la série, joue dans un drama Conan montre bien l'utilité des dramas dans l'industrie japonaise : ils sont là pour faire de la publicité. 
Les éditeurs embauchent des acteurs ou personnes célèbres pour jouer un rôle (petit ou grand) dans le film, ce qui poussera les gens à regarder le film en question. On peut observer cette technique dans beaucoup de films Conan récemment, dont notamment le film 16, ou tous les footballers étaient doublés par des vrais footballers de Tokyo et Osaka. 


  Le drama en lui-même est mieux structuré et on le sent. Le film est un plaisir à regarder, et même s'il n'arrive pas à la cheville du film 5, il reste bieeen plus agréable que les premiers dramas. Plus de moyens ont été mis en oeuvre d'ailleurs : les acteurs jouent, globalement, très bien, les effets spéciaux ne sont pas mauvais, les meurtres aussi, l'humour est bien dosé, bref, tout ce qu'il faut pour faire un bon film Détective Conan. Pas un chef-d'oeuvre, mais un bon film. 
 Quelques cohérences avec le manga restent importantes à remarquer. 


  • La première est que Shinichi et Ran essayent de s’embrasser à deux reprises, alors que dans le premier chapitre du manga, Shinichi est certain que Ran ne l’aime pas.
  • Shinichi est censé être très à l’aise avec les interviews, comme le suggéraient le premier drama, le premier épisode, et l'attitude arrogante de Shinichi en général alors que dans ce troisième opus, Shinichi est très timide (il ne répond pas a l’interview complètement, bégaie, etc..)

 
En résumé, ce troisième drama est bien meilleur que les deux premiers sous tous les points (bien qu'il ait fait une audience moins bonne). Il fait un pas en avant (et pas un seul en arrière) sur à peu près tous les points, que ce soit la musique, l'ambiance, la mise en scène, l'enquête, l'humour, l'action, etc.. Enfin un drama Détective Conan regardable, et cela fait bien plaisir. 

Mais pour conclure, que dire de cette série de films ? Vaut-elle le coup à être regardée ?
 Oui, cette série vaut le coup à être regardée. On peut regarder le drama 1 juste pour le fun de voir des mauvais acteurs cosplayés en personnages de Conan, regarder le drama 2 pour voir une confrontation avec l'Organisation filmée avec de vrais acteurs (et, quoiqu'on en dise, ça fait bien plaisir), et le drama 3 pour regarder un film professionel et sympathique, bien au dessus des ces prédecesseurs. A voir.