Article 102 : Critique de l'opening 45, "Lie Lie Lie"

[Rajout du 4 septembre 2017]

Alors que, pessimistes que nous étions, nous pensions que la production de l’animé avait, après une intense séance de fumage de joints, décidé de ne pas animer l’opening 45 de Détective Conan, le producteur de DC a envoyé par Twitter un message libérateur : il y aura bien une nouvelle animation pour l’opening 45, mais que à la rentrée.
Nous revoici donc, à faire un édit sur un précédent article. Nous vous recommandons de regarder l’opening 45 préalablement à la lecture de notre pamphlet, disponible ici.


Comme nous pouvons le voir, cet opening 45 de Détective Conan est spécial. Pour ne pas dire extraordinaire.
Alors que nous sommes habitués à ce que l’opening nous raconte une petite « histoire », ait une forme de scénario, ou que des personnages fassent des actions (regarder mélancoliquement le ciel, être assis à côté de Big Ben ou grimper des escaliers pour sauver une Ran en robe de mariée), l’opening 45 décide de prendre une autre direction esthétique.
La séquence vidéo commence avec la caméra qui se rapproche et contourne Conan, seul face à un grand ciel bleu. Les couleurs sont pastels, on a l’impression de voir une peinture.




Au fur et à mesure que la caméra se rapproche, la colorisation pastelle s’efface peu à peu et laisse place aux couleurs que l’on connaît à la série. Dans les lunettes de Conan, vues en gros plan, défilent des images de l’épisode qui nous attend.
Et là, contre toute attente, le « corps » de l’opening se montre : sur des fonds Photoshop qui rappellent l’espace ou des couleurs Conan-esques, défilent des photos des différents personnages. Conan, Shinichi, puis Shinichi, Ran et Conan, etc..
Ces cartes tiennent le rôle de la « petite histoire » que l’on a l’habitude de voir. Nous y reviendrons.
Les images montrent, dans l’ordre, l’affaire de la première rencontre entre Shinichi et Ran, des images inspirées de l’Episode One où Ran rencontre Conan pour la première fois, des images de l’Arc de Londres, Retour Dangereux, puis apparaît le logo.
Autour des traditionnels « Détective Conan » en romaji et « Meitantei » en kanji, tournent des électrons pour former le signe de l’atome. Etonnant, car on ne s’y attendait pas de la part d’une série animée sur un détective lycéen rajeuni qui traque une Organisation criminelle, mais pourquoi pas après tout.

Chose étonnante, le logo Détective Conan n’apparaît qu’à la 44ème seconde de l’opening. Alors, en spectateur averti que vous êtes, vous en déduisez que les petites images non animées que nous avons vues jusque-là n’étaient en réalité que l’introduction à la véritable animation…
… mais non, des nouvelles cartes apparaissent pour, cette fois-ci, présenter le casting des personnages « secondaires ». Haibara et Shiho tout d’abord, Akemi et Haibara dans l’épisode 129.



On passe ensuite à Masumi Sera, puis Masumi jeune (dans l’épisode flashback à la mer), la famille Akai-Sera-Haneda ; puis les DB, Heiji et Kazuha, une troublante image de Sonoko draguant Heiji (car elle n’en a pas eu l’occasion dans le film 21, voyez-vous), puis d’autres dizaines de personnages encore.
Apparaissent donc, en tout et pour tout, plus de trente personnages de la série.
L’ending se finit sur une vue de Conan, debout sur une colline herbée.

Que penser de cet opening ?
Tout d’abord, comme vous l’avez compris avec notre description acerbe, cet ending est révélateur de deux choses. Tout d’abord, le manque de budget alloué à Détective Conan, qui se tarit d’année en année pour aboutir à des openings comme celui-ci, esthétiquement nuls et qui ressemblent plus à un exercice d’animation d’élèves de première année d’école d’animateurs, que d’un véritable opening. Comparez avec les précédents, comme le 43, la différence est flagrante.
Ensuite, il est révélateur du manque de soin apporté à la série. L’opening est la première rencontre entre l’auditoire et la série, il est là pour lui donner envie de regarder, lui présenter ce que la série a de mieux. Alors que Détective Conan est en perte de vitesse dans les audiences, et qu’il peut capter des nouveaux fans grâce au film 21 qui a été un véritable blockbuster là-bas, faire un opening de qualité comme Sekai ha anata no iro ni naru.
Décevant, cet opening l’est aussi car il comportait des bonnes idées.
Tout d’abord, voir la preview de l’épisode dans les lunettes de Conan est une bonne idée.
Esthétiquement parlant, les électrons autour du logo de Conan donnent à la série une aura « intello », « série intelligente » qui va bien avec la série. (enfin, pas avec les fillers, mais les fillers ne comptent pas).
D’un point de vue méta, on peut aussi critiquer le spoil que fait l’opening aux spectateurs de l’animé, à travers les images sur la famille Akai. N’en disons pas plus pour ceux qui ne liraient pas le manga, bien que, grâce à cet opening du vide, ils le découvriront bien tôt.

Mise à jour de la note : 1/10, pour quelques images pas mal.


Ancien article:
{ Bonjour à tous et à toutes, Conan-patriotes ! L'opening 45 est sorti lors du dernier épisode, il est donc temps de l'analyser, de le critiquer, de le détruire et de le brûler. Cliquer ici pour voir l'opening L'opening 45 de Détective Conan, « Lie Lie Lie », a été chanté par Maki Ôguro. Disons-le très clairement, comme vous l'avez remarqué lors du visionnage, cet opening est un non-évènement : plutôt que de créer une nouvelle animation, des nouvelles petites scènes, bref un opening, la production de l'animé a fait usage de cette vieille technique du monde de l'animation qui est de recycler des anciennes animations. Nous pouvons ainsi retrouver des animations très belles (comme celles de l'opening 37), mais avec un filtre terrible par dessus. Non content de saccager un opening de la série, la production a découvert qu'elle pouvait faire apparaître des formes géométriques en 3D à l'écran, et nous gratifie donc de ce chef d'oeuvre : En terme d'audio, chacun en décidera par lui-même ; on remarque cependant que le découpage de la piste audio est si mal fait que la musique s'arrête presque d'un coup à la fin de l'opening, avec un fondu décevant qui ne flatte clairement pas, contrairement à plusieurs des précédents openings, nos délicats orifices auditifs. Nous n'allons donc pas y aller par quatre chemins ni nous étendre plus : l'opening 45 de Détective Conan est un échec, pour ne pas dire une honte. Le recyclage avait déjà été fait avant (opening 6), mais, à l'orée du chapitre 1000, il est bien dommage que la production de l'animé se tienne à cela. Qui plus est, l'opening ne peut même pas prétendre à présenter l'animé à ceux qui le commenceraient, alors que c'est la fonction-même de l'opening en général. Tout ceci est décevant pour un animé qui est régulièrement dans le top 5 des animés les plus vus du Japon. Sans être « mauvais » visuellement, étant donné que les séquences sont réutilisées d'anciens (bons) openings, nous notons l'opening pour ce qu'il est : du vide. 0/20. Et vous, que pensez-vous de cet opening ? Quel note lui donnez-vous ? A vos claviers ! Il est maintenant le temps des KP AWARDS, chers Conan-patriotes ! A chaque fin de critique d'opening, nous vous posons la question suivante : selon-vous, COMBIEN D'EPISODES RESTERA CET OPENING (l'opening 44) ? Publiez le nombre d'épisodes que vous estimez en commentaire pour gagner la prochaine Médaille d'Or ou d'Argent. Celui ou celle qui aura été le plus loin du compte gagne celle du Cornichon Sauteur ! Les épisodes remasterisés ne sont pas pris en compte, et seuls les commentaires à la fin de cet article sont pris en compte. LES GAGNANTS DU CONCOURS POUR L'OPENING 44, qui est resté au final 24 épisodes : La médaille d'or revient à Hattori, avec 24 épisodes pile poil. Bravo à toi ! La médaille d'argent revient à Masumi425, avec 25 épisodes ! Et la médaille du Cornichon sauteur revient à Methryles, qui avait prévu 9 épisodes ! ;D}

Il est maintenant le temps des KP AWARDS, chers Conan-patriotes !
A chaque fin de critique d'opening, nous vous posons la question suivante : selon-vous, COMBIEN D'EPISODES RESTERA CET OPENING (l'opening 44) ?
Publiez le nombre d'épisodes que vous estimez en commentaire pour gagner la prochaine Médaille d'Or ou d'Argent. Celui ou celle qui aura été le plus loin du compte gagne celle du Cornichon Sauteur ! Les épisodes remasterisés ne sont pas pris en compte, et seuls les commentaires à la fin de cet article sont pris en compte.

LES GAGNANTS DU CONCOURS POUR L'OPENING 44, qui est resté au final 24 épisodes :

La médaille d'or revient à Hattori, avec 24 épisodes pile poil. Bravo à toi !
La médaille d'argent revient à Masumi425, avec 25 épisodes !
Et la médaille du Cornichon sauteur revient à Methryles, qui avait prévu 9 épisodes ! ;D