Article 2 : Détective Conan drama 4

Le 12 avril 2012, après de longues années quelques mois d'attente, est enfin sorti le quatrième drama de Détective Conan, "L'Affaire de Meurtre du Shinsengumi de Tokyo".

 Cet opus fait office de suite au dernier drama, "Shinichi Kudo et le Mystère de l'Oiseau Légendaire". Ce drama avait non seulement instauré un nouveau casting à la série, mais s'était aussi bien amélioré au niveau du scénario par rapport aux dramas précédents. Le drama 3 avait, au final, été une bonne surprise, et avait remotné le niveau de cette série de drama longtemps connue pour leur mauvaise qualité.

 Comme dit plus haut, le casting reste le même, et nous pouvons en être heureux. Junpei Mizobata joue toujours aussi bien Shinichi Kudo, et arrive même à surpasser sa dernière interprétation du petit détective. Il convient vraiment parfaitement au rôle (tout comme Oguri convenait très bien au rôle de Lupin dans son adaptation de 2014). L'acteur de Kogoro, Takanori Jinnai, garde le rôle qu'il tient depuis le premier drama, à savoir Kogoro Mouri. Shiori Kutsuna joue toujours Ran, et s'est grandement améliorée depuis le dernier drama-- on arrive beaucoup plus à sympathiser avec Ran désormais.

Du côté des personnages d'Osaka, nous avons Heiji, joué par Tori. On comprend presque du premier coup d'oeil qu'il joue Heiji, et adopte le même style d'élocution que lui (les abréviations, l'accent d'Osaka, etc.). Son ami d'enfance, Kazuha Toyama, est elle jouée par Rei Okamoto. Là aussi, très bon casting, et c'est exactement comme ça que l'on peut imaginer Kazuha dans la vie réelle. Espérons qu'elle joue dans les prochains dramas.
 Du côté "déception", il est légèrement dommage qu'Eri Kisaki n'apparaisse pas. Son actrice dans la série de dramas avait été très bien choisie, et ses interactions avec Kogoro dans le dernier drama étaient vraiment géniales. Dommage.

Ce drama-ci a donc tout (ou presque) réussi sur le plan du casting. Mais qu'en est-il des effets spéciaux ?
 Eh bien, bien qu'ils n'aient jamais été satisfaisants dans les dramas Conan, le CGI du drama 4 est relativement bien fait, et ne fait pas tache dans le film (ce qui était le cas du deuxième drama). C'est un très bon point pour le film, que ce soit pour son appréciation générale, ou pour son esthétique.
 Les costumes sont relativement bien faits, et suivent le manga. Shinichi a son uniforme bleu, Ran la jupe de lycéenne et le manteau, Heiji son unifome noir, Kazuha son uniforme (qui est le même que celui de Ran quand elle était collégienne, on peut remarquer). Il y a juste Kogoro qui n'a pas son costume traditionnel bleu/violet, mais son costume des dramas, le grisâtre.

Au niveau du scénario, même si nous l'avons déjà mentionné, c'est aussi assez bon. Et pour cause !
Les scénaristes ont utilisé les personnages de la série comme il le fallait, et arrivent à mettre en scène non pas une, mais deux affaires de meurtre, toutes deux très bonnes. Le tout est bien rythmé, et on s'attache aux personnages dès les premières minutes du film.
 Même si la première affaire (dans l'avion) est tirée du manga, on se plaît à s'imaginer que d'autres affaires du manga (13 millions d'otages, l'Arc de Londres...) puissent être adaptées en drama. Voilà un filon que les éditeurs pourraient très bien exploiter à leur avantage, et auquel on ne dirait pas non.

Bien que l'affaire soit moins inventive que dans le drama 3 (où le stratagème du meurtrier était non-seulement très subtil, mais aussi très esthétique), on a droit à un mystère intense, quelque peu prévisible, mais très intéressant. On en oublie les quatre pauvres malheureux suspects anti-charismatiques du premier drama. 


 Mais que peut-on dire pour conclure ?
Pour faire simple, le drama se laisse regarder. Et on peut être content en le regardant : gommant tous les défauts des dramas précédents, ce drama-ci se présente comme l'apogée des films live-action de la série, qui n'avaient pour le moment qu'été des films mauvais, ou légèrement bons, mais sans plus.
 Sans être absolument excellent, on retrouve dedans des éléments de la série (dans les caractères des personnages, les environnements, les déductions...) qui feront sourire tout fan de la série. Pas parfait, mais très bon.