Article 20 : Détective Conan, c'était mieux avant ? En manga

Kud'ohayio, les détectives !
Nous nous retrouvons aujourd'hui pour un article, dont l'idée nous est venue il y a un petit bout de temps : Détective Conan, c'était mieux avant ?
 Et cette question a forcément une réponse, et nous allons tenter d'y répondre dans une analyse en deux parties, la première partie concernant DC en manga, la deuxième DC en animé + la conclusion finale.

Détective Conan, c'est une histoire née en 1994, créée par un jeune mangaka, Gosho Aoyama, mais commandée par le Shonen Sunday, un magasine qui avait publié auparavant les anciens mangas du même homme, soient Yaiba et Magic Kaito (ainsi que des One Shots et Third Base Fourth, mais ceux-ci sont beaucoup plus obscurs).

Dès le départ, le manga est une commande de l'éditeur, donc même si absolument tout a été créé par Gosho, les droits reviennent au SS, qui ne se gêne donc pas de forcer Aoyama à faire certaines choses avec « son » manga, comme étaler la crème de son manga sur une période... de bientôt 20 ans !!

Détective Conan aura dans 3 mois 20 ans, ce qui est une durée de vie assez conséquente ; peu de mangas durent autant de temps. Et si le manga a duré 20 ans, alors ça veut dire qu'il est passé par plusieurs ''phases'' de dessins, d'idées, etc., et nous allons voir qu'en vingt ans, bien des choses ont changé !



La première chose que vous remarquez quand vous lisez une enquête de DC dans les premiers tomes, c'est la façon dont celle-ci est agencée. S'il y a quelque chose de réccurent dans Détective Conan dans ses premières années, c'est que Conan, à quasiment chaque fois, met une sorte de ''piège'' en œuvre, pour attraper le coupable !
Si vous voulez des exemples, je pourrais vous parler de quelques tomes qui me passent là sous la main.

Dans le tome 6, dossiers 6 à 8, Conan et les DB voient un corps mort dans une maison. Conan fait son enquête comme dans les tomes ''récents'' (nous allons classer ''récent'' à partir de la file 610, donc à partir d'octobre 2007, je vous expliquerai pourquoi après), puis il comprend qui est le coupable. Mais avant qu'il ne puisse faire quoique ce soit, il se fait repérer par le coupable, et il est obligé de s'exposer, en improvisant.

Ca, c'est le genre de scènes que l'on voyait avant, et que l'on ne voit plus vraiment maitenant. Souvent, dans le passé, Conan tendait un piège au meurtrier, et c'est quelque chose qu'il ne fait plus de nos jours.

Un exemple pour tendre un piège au meurtrier : dans les files 10, 11 et 12, Conan comprend qui est le meurtrier. Si cette file sortait maintenant, que ferait Conan ? Il sortirait la montre à fléchettes anésthésiantes et endormirais Kogoro, ou sinon, il résoudrait le meurtre tout seul, en ''mettant sur la piste'' les adultes.

Mais là, non. Conan se fait passer pour Megure, et appelle Kogoro, et il fait de même pour Megure (déjà, c'est une chose que Cona ne fait plus que très rarement, à part dans les fillers, mais ceux-ci sont encore une autre affaire). Il appelle le coupable par interphone dans l'aéroport, puis le coince dans le parking. Il fait en sorte de mettre à l'aise Yutaka Abe, car qui croirait un gamin ?, et Abe confesse, sans savoir que Conan a enregistré la conversation sur cassette.

Une fois de plus, Conan ne le fais quasiment plus, voir plus du tout, dans DC, ces derniers temps.

Dans les files 859, Conan endort Kogoro avec sa montre. Et bizarrement, quand les membres du KP ont vu ça, un d'eux a fait la remarque : ''Tiens, ça faisait longtemps que Conan avait plus fait ça !''. Et c'est la vérité ! Depuis quasiment toutes les files précédentes, Conan n'endormait plus Kogoro, mais faisait exactement le genre de choses que le personnage lui-même disait ne jamais devoir faire au début du manga, c'est à dire résoudre les enquête ouvertement, en faisant les déductions lui-même !

Pour comprendre ce que j'essaye de dire, il faut connaître un terme : le statu quo.
Qu'est-ce que le statu quo ? En gros, le statu quo de DC, c'est ce que l'on vit quotidiennement dans Conan, là où Conan en est par rapport au personnage X, aux personnages Y, Z et W, etc..

Un exemple concret : le statu quo de la fin de l'Arc d'Haibara (files 176 à 237) est que Conan sait qu'il y a plus de membres que juste Gin et Vodka, que l'Organisation traque Haibara, que Haibara va à l'école avec Conan et qu'elle est destinée à rester avec Conan jusqu'à ce que l'Org ne meurt. Voici le statu quo (résumé, bien évidemment) que vit Conan à la fin de l'Arc d'Haibs'.



A chaque fois qu'il y a d'assez gros changements, le statu quo de Meitantei Conan change, et l'ARC dans lequel nous sommes change aussi. On était dans l'Arc de Conan. Celui-ci apprend des informations majeures sur l'Organisation : BIM, le statu quo est beaucoup trop changé, donc on passe à l'arc suivant (Haibs').

Je pense que là c'est assez clair sur les statu quo, donc continuons.



Je disais donc que Conan faisait des choses qu'il n'aurait JAMAIS FAIT avant, tel que résoudre les enquêtes en publique, sans beaucoup se soucier des gens qui l'entoure, et notamment, on y reviendra, Ran.

Pourquoi?, demandera le lecteur paumé du Kappé. La réponse est : le statu quo.


Statu quo de Conan à la fin de l'Arc de Conan : Celui-ci ne doit JAMAIS résoudre des affaires en publique, donc il endort forcément Kogoro.

Statu quo de Conan dans l'Arc de Kir : Les choses se passent mieux, on avance sur la traque de l'Organisation. Les gens sont habitués à me voir résoudre les affaires (parce que j'apprend à réfléchir à la télévision, voyez-vous?) et ça ne les choque pas parce qu'ils pensent que je suis précoce, donc je peux me permettre de résoudre les affaires devant eux.


En gros, ça peut être ça, et ça explique le fait que Conan a rarement recours aux fléchettes récemment. Un membre d'un forum sur DC avait fait une remarque intéressant : ''La légendaire paranoïa de Conan se serait-elle essouflée ?''. C'est intéressant, car c'est là que certains peuvent comprendre à quel point les choses ont changé en 20 ans, et à quel point les affaires et le déroulement sont DIFFERENTS.

A propos de la paranoïa de Conan, nous pouvons tous être d'accord que Conan était assez parano au début de DC, mais il faut dire qu'il l'est toujours, malgré les apparences !

 Ce qui fait dire aux gens qu'il n'est plus parano, c'est une remarque qu'il a fait à propos de Masumi à Haibara ''Je ne pense pas que ce type soit un ennemi'' (tome 73, file 771, disponible en librairies chez KANA!). Mais vraiment, ça s'arrête là ! Les gens diront aussi que Conan n'est plus un parano total car il a laissé à Subaru les clés de sa maison, mais ça, c'est DEPASSE, les mecs ! Et ce, depuis qu'on sait que Subaru est Akai, ou tout du moins quelqu'un de la famille Sera.

Donc ça dépassé, vraiment, je ne vois pas en quoi Conan ne serait plus paranoïaque. On ressent bien son stress/sa tension dans le Mystery Train, dans les files avec Bourbon, où il rappelle aux lecteurs qu'il doit faire attention de ne pas se faire remarquer.



Et pourtant ! Même si Conan dit qu'il ne doit pas se faire repérer, force est de constater qu'il résout, récemment, quasiment TOUTES les enquêtes seul, ou en donnant des indices. Autant les indices des Arc de Conan, Arc d'Haibs' et tous ceux qui ont suivis étaient assez discrets, autant ils sont devenus assez ''gros'' dans l'Arc de Kir, et sont devenus évident dans l'Arc de Bourbon.



Dans l'Arc de Conan (premier arc de DC, rappelons-le), le statu quo, défini par les évenements qui se sont passés, fait que Conan NE DOIT EN AUCUN CAS SE MONTRER A RESOUDRE des affaires.
Pourquoi ? ---> Parce que Ran pourrait savoir qui il est.



En partant de cette base, il ne faut pas beaucoup de temps pour comprendre que :



Arc 1 → Conan donne des indices cachés aux policiers/Kogoro en ne se faisan pas réperer → Pour que Ran ne sache pas qui il est.

Arc Bourbon → Conan résoute des enquêtes tranquilou → Ran peut comprendre qui il est !


Donc peut-être qu'en fait, intérieurement, Shinichi comprend que ça ne sert à rien de se cacher, car il se fera dans tous les cas un jour attraper par Ran en résolvant une affaire ! Et comme c'est exactement le contraire du début du premier statu quo (arc 1), alors on peut peut-être en conclure que Conan perd de sa motivation à cacher son identité à Ran,



-donc Ran peut connaître son identité d'un moment ou à un autre de l'Arc de Bourbon.

-donc les HEN peuvent découvrir qui il est d'un moment ou à un autre de l'Arc de Bourbon.

-donc LA FIN est peut-être PROCHE.



Et oui ! Si on réfléchit à ce que j'ai dit quelques paragraphes plus haut à propos des statu quo qui, en changeant, marque la fin d'un arc et le début d'un nouveau, alors on peut imaginer que si Ran ou les HEN découvrent que Conan = Shinichi, cela va produire un NOUVEAU STATU QUO, et par conséquent, un nouvel arc !

(pour la suite de cette reflexion du statu quo, voir l'Analyse de l'Arc de Bourbon d'après-demain!)

Donc on peut expliquer beaucoup de choses dans la qualité ''interne'' (tout ce qui est scénario, façon de penser, est ''interne'', alors que les dessins sont ''externes'') par le statu quo.

Mais pour le dessin, qu'est-ce qu'on peut en penser ?


Le lien pour ceux qui ne voient pas l'image : ICI


Pour ceux qui ne voient pas l'image :  ICI

Le dessin d'Aoyama a changé au fur et à mesure du manga, c'est normal, un style de dessin évolue lors de la vie d'un dessinateur/mangaka.

Les graphismes des premiers tomes sont beaucoup plus ''ronds'', un peu à la Yaiba, et plus on continue, plus les graphismes deviennent ''sérieux'', limite plus carrés. Mais on n'atteint toutefois pas le niveau de changement de style de Dragon Ball : dessins tout ronds faits au compas dans le premier volume, personnage faits à l'équerre dans le dernier volume.

L'humour, aussi, qui s'exprimait par les dessins, était beaucoup plus accentué dans les premiers tomes, pour disparaître complètement de DC, et ça, beaucoup de nous l'ont regrété : ça peut aussi, peut-être, être un peu du au statu quo, qui va du ''clair'' (Statu quo Arc de Conan : il y a que Gin et Vodka dans l'Organisation, je vais les défoncer à coup de coups de pieds radioactifs, et ce sera fini entre 10 tomes!), au très ''sombre'' (Statu quo du milieu de l'Arc de Bourbon actuel : il y a énormément de membres dans l'Org, la CIA et le FBI les traquent, des gens meurent autour de moi), donc l'humour est plus dur à placer.

J'allais commencer à parler de l'animé, avant de me rendre compte que je débordais sur le thème de l'article de lundi prochain, c'est à dire la deuxième partie de ''DC était mieux avant ?'', où on parlera de l'animé et des films, tout en finissant par la conclusion.

Je vous conseille de bien lire l'article d'analyse de l'Arc de Bourbon (jeudi) avant de lire la suite de cet article sur l'animé (lundi prochain), car il est en lien ;)


Allez, à la prochaine !

Startold Ryuu