Article 61 : L'évolution du statut de Conan

Conan Edogawa est arrivé subitement à Beika. Personne ne le connaissant (mis à part le professeur Agasa), celui-ci a du se créer de toutes pièces une nouvelle personne, et la façon qu'ont eu les gens de le voir est devenue différente de comment les gens voyaient Shinichi.

Alors dans cet article assez peu prise de tête, nous allons juste aborder la façon dont les gens voient Conan à travers le manga, de la file 1 à la file 900, mais aussi les films.

ATTENTION : Cet article est Startold-proof SANS SPOILERS. Vous pouvez lire l'article sans avoir lu les dernières files !

La première personne avec qui Conan a eu un contact fut Ran, suivie directement de Kogoro. Comme on peut le remarquer en comparant avec les dernières files, au début, Ran voyait Conan d'une façon tout à fait différente. Un gamin ordinaire qui aime jouer les détectives sur une scène de crime, rien de plus.

Plus Conan est resté chez les Mouri, plus la vision de la famille Mouri à l'égard du petit garçon. Alors qu'Eri remarqua instantanément que le garçon n'était pas ordinaire, et bien plus éveillé que les autres enfants de son âge, Ran mit un petit temps d'adaptation vis à vis du garçon.

En relisant les premiers tomes par exemple, Ran ne laissait quasiment jamais Conan traîner sur les scènes de crime, et lorsque celui-ci s'échappait le temps de trouver un indice, elle le retrouvait quelques pages après, pour lui faire la morale en bonne grande-soeur qu'elle doit incarner.


Kogoro, cependant, est celui qui a mis le plus de temps pour changer d'attitude face à Conan. Il devient en effet de plus en plus rare que celui-ci frappe Conan sur la tête comme c'était le cas dans 70% des enquêtes des premiers tomes, et s'il ne le frappe pas sur la tête, il ne prend pas sa remarque forcément au sérieux, ou alors seulement dans certains cas. Le Mystery Train en est le meilleur exemple : Conan explique ce qu'il a déduit à Kogoro et Masumi. Masumi, de la même manière qu'Heiji le ferait, prend sa remarque en compte, alors que Kogoro, comme très souvent, répond qu'un enfant ''ne peut pas savoir ce genre de choses''.


En dehors des Mouri, il y a bien évidemment Heiji. Celui-ci a mis assez peu de temps à comprendre que Conan n'était pas quelqu'un d'habituel, et encore moins de temps à déduire qu'il était Shinichi. A partir de ce moment-là, il le considère clairement comme son égal, et comme son ami (rival toutefois).

Prenons ensuite le cas de Masumi. Elle est à mettre dans le même sac que les parents de Shinichi, c'est à dire qu'elle sait dès le début que Conan n'est pas ''qu'un'' enfant, et qu'il a des capacités de déduction hors du commun. Il est dès le début considéré comme son égal, voir supérieur à elle en terme de déductions.



Pour les policiers de la police métropolitaine, Conan eut plus de mal à rentrer en confiance.

Alors qu'il a toujours des rapports professionnels avec Shiratori, celui-ci sait juste qu'il est plus éveillé que la moyenne, et ne prêtera pas forcément attention à ses petites remarques (il écoutera parfois ce que Conan aura à dire cependant), Miwako Sato et Takagi lui font bien plus confiance, et vont jusqu'à demander son aide dans des affaires, écoutant bien ce que Conan a à dire. Cela peut s'expliquer par le fait que Conan ait fait plus d'enquêtes avec eux qu'avec Shiratori.


Attelons-nous maintenant à une question plus complexe, l'Organisation des Hommes en Noir.

Vermouth, et on le sait depuis longtemps, a une grande confiance en son petit Silver-Bullet préféré, bien qu'elle ne soit pas forcément convaincue que Conan puisse les battre (dans le prologue du Mystery Train, elle pense bien que l'Organisation réussira à tuer Shiho). Elle sait aussi de quoi est capable, étant donné qu'elle l'appelle Silver Bullet, donc elle sait pertinemment que si l'Organisation doit tomber, c'est grâce à lui, et qu'il a le pouvoir de le faire.

Bourbon/Amuro Tooru ensuite. Lui aussi, se doute de quelque chose à propos de Conan, et a bien compris qu'il est plus intelligent/débrouillard qu'il ne le laisse paraître. Il lui fait donc une confiance quasi-aveugle lors des enquêtes, et peut déterminer quand Conan a élucidé l'enquête. Donc ces deux Hommes en Noir (enfin, Bourbon, Homme en Noir...? *tousse*) savent que Conan n'est pas qu'un enfant.

Ensuite, Shuichi Akai. Celui-ci sait parfaitement que Conan est quelqu'un de très capable, intelligent, et Akai le tient en très haute estime. De ce que l'on peut voir dans certaines files, Akai et Conan ont dû préparer un plan ensemble, voir Conan seul. Donc Akai le considère bien comme un égal, et quelqu'un de très compétent.

Dans l'entourage de Conan, Sonoko le prend plus en compte que lors de son arrivée, alors qu'elle montrait presque des signes de jalousie au début de DC sur le fait que Conan fasse "perdre du temps à Ran", temps qu'elle pourrait passer avec Sonoko, sa meilleure amie. Les relations entre Conan et Sonoko ne sont peut-être pas les meilleurs, mais elle le reconnaît bien comme quelqu'un de plus intelligent que la moyenne.