Article 63 : Conan, c'était mieux avant ? Point de vue de l'Arc de Conan

Critique de l'Arc de Conan.
Conan, c'était mieux avant ?


Bonjour à tous et à toutes, lecteurs Kappétiens, ou fans de Détective Conan ! Aujourd'hui, le but de cette critique en article est simple : il s'agira de parler de l'Arc de Conan.

L'Arc de Conan, en soi, qu'est-ce que c'est ?
En gros, l'arc le plus connu des fans français de Conan en général.

Lorsque votre amis dans la cours, qui regardait d'un œil vide à 16:30 après les cours, en mangeant son goûter les dessins animés sur France3, vous parle de Détective Conan d'une voix de connaisseur, en vous disant qu'il a vu tous les 120 premiers épisodes de la série... eh bien votre amis en question ne peut se vanter de n'avoir vu que le PREMIER arc de cette grande saga de Détective Conan. Donc pas grand chose.

Bien que le débat sur l'utilisation des arcs est toujours en cours dans les bas-fonds des bars clandestins des fans de la série, on ne peut pas le nier : Conan est toujours découpé en arcs narratifs, qui correspondent chacun à un nouveau statu quo, soit l'état dans lequel est la série. Et l'Arc de Conan, comme son nom peut le laisser supposer, est le premier arc de la série. Il débute à la file 1, et se termine en toute beauté sur une file devenue mythique de nos jours, la file 176, c'est à dire la première apparition d'Haibara. (épisode 139 dans l'animé. Mais l'animé, c'est le mal, alors osef).

Donc durant toute cette petite période, qui a duré du volume 1 au 18, ou de 1994 à 1997, nous étions dans la première phase de la série, phase qui se reconnaît par quelques points ramenés tout le long dans les chapitres ou épisodes (fillers exclus) :


-Conan n'est pas encore bien habitué à son corps d'enfant, et peut se plaindre que plus personne ne l'écoute.
-Conan ne sait encore rien sur les Hommes en Noir, et vient souvent à penser à eux au cours d'une affaire ou au début.
-Conan résout des affaires qui se déroulent sur parfois plus de 3 files, mais qui seront raccourcies à un épisode ou deux dans l'animé.


Ces caractéristiques, bien que présentes encore de nos jours et tout le long de la série, ont parfois un peu été oubliées. Alors que dans les 5 premiers tomes, il arrivait à Conan de froncer les sourcils, serrer les points et dire, en s'imaginant Gin et Vodka, ''Je dois à tous prix les retrouver'', il arrive, et ce de moins en moins fréquemment depuis l'Arc d'Haibara, que ce genre de choses n'arrivent. De même, les affaires sont maintenant quasi-exclusivement en trois files, qui ont toujours- ou presque- le même schéma, et il est inutile de préciser que de nos jours, Conan a bien plus d'informations à propos des Hommes en Noir qu'auparavant, que ce soit au niveau de son système hiérarchique, son modus operandi (façon de fonctionner), ses agents, son patron, etc..


Je ne m'étendrai pas sur les Hommes en Noir, car cela fera l'objet d'une analyse plus approfondie pour une KudoAnalyse devant sortir entre juillet et août, donc le but principal maintenant est de juger et comparer l'Arc de Conan sur sa qualité globale, et non juste ses confrontations/apparitions des HEN.

Jusqu'à présent, je n'ai mis en avant que le fait que des éléments aient été enlevés des arcs suivants, mais on peut aussi dire que les arcs suivants ont bénéficies d'éléments que n'a pas eu l'Arc de Conan. Celui-ci peut-être critiqué pour plusieurs aspects, comme son statu quo n'évoluant quasiment pas : y'a-t-il une évolution dans les relations entre les personnages ? Y'a-t-il des apparitions de personnages influents ?, ses soi-disantes ''faibles apparitions des Hommes en Noir'' et son manque flagrant de confrontations bien ficelées... bref, l'arc ne semble pas parfait non plus.

Bien que je sois d'accord sur l'évolution assez lente des relations entre les personnages, et ce n'est pas l'affaire avec la fausse petite-copine de Shinichi qui pourra faire changer d'avis les sceptiques, l'arc peut être apprécié parce que nous n'avons que rarement eu autant de scènes prouvant l'amour de tel ou tel personnage durant la série ! Qui a oublié cette scène, visible dans le générique 1 de la diffusion sur France 3, où Ran entour de ses bras Conan par derrière, et dit ''Si Shinichi était là, cette affaire serait déjà résolue'' ? Qui a oublié à quel point Ran était énervée en apprenant que Shinichi la ''tromperait'' lors de l'affaire de la fausse petite-amie de Shinichi ? Qui a oublié le bain de Ran et Conan dans ''La Réunion de Classe de Kogoro'' ? Personne. Toutes ces scènes, souvent romantiques, sont restées gravées dans notre mémoire.


L'argument de la nostalgie est peut-être utilisable. Après tout, les personnes qui ont découvert la série sur le tard grâce à une discussion avec l'ami d'un ami qui regardait avec son grand-frère Conan sur France 3 en mangeant sa tartine de Nutella le vendredi soir après les cours ne seront peut-être pas autant ''réceptives'' que celles qui ont grandi avec la série, qui se sont demandés si un jour, ENFIN, Shinichi dirait à Ran qu'il l'aimait, etc., etc..

Mais même avec le regard le moins nostalgique possible, surtout que j'ai lu tous les tomes au fur et à mesure de leur publication depuis bien longtemps pour ma part, je suis certain que la relation Shinichi/Ran et Conan/Ran étaient plus prenantes et intéressantes avant qu'elle ne le sont aujourd'hui. De nos jours, les files avec Ran dans le manga ont la condition sine qua non qu'elle n'apparaisse que pour donner un indice à Conan en racontant n'importe quoi, et que Conan interprète, et l'utilise comme un indice. Goshow ne se permet même plus de faire des histoires d'amour, ou alors pour des couples qu'on ne voit que rarement, comme Sato et Takagi. La dernière mention de la déclaration de Shinichi à Ran à Londres date peut-être de la première apparition de Masumi... soit il y a plus de deux ans.

Mais l'Arc de Conan a d'autres atouts que juste ses love-story : ses affaires.

De nos jours, il est de plus en plus courant d'entendre des gens dire que les affaires de DC sont inintéressantes, et que cela fait depuis bien longtemps que le niveau des affaires est tombé. C'est certes vrai que les enquêtes se sont répétées, mais la différence principale entre les affaires de l'AdC et des arcs actuels est la suivante : leur longueur.

Etant donné que les éditeurs ne faisaient pas encore vraiment pression sur Gosho, celui-ci avait plus de liberté, et beaucoup d'affaires se déroulaient en plus de 3 files, alors que le modèle actuel est ''3 files maximum'', et on fait rarement 4 files (à quelques exceptions près, Scarlet Showdown et la Dame Rouge par exemple). Mais lors de l'Arc de Conan, pas mal d'enquêtes étaient en 4 files ou plus, ce qui permettait à Aoyama de faire plus d'histoire, de mettre plus de relations entre les personnages, et de planter un décor plus fermement. De nos jours, Gosho contracte toutes ses affaires dans ces trois files :

File 1 → Plantage du décor dans les 4 premières pages → Introduction des suspects dans les pages suivantes → Découverte du cadavre dans les dernières pages.

File 2 → Découverte du corps et arrivée de la police/autorités → Conan mène l'enquête et trouve des indices → La police bloque ou se gourre.

File 3 → Conan a sa déduction en tête → Explique le meurtre et le mobile pendant 8 pages → Fin de l'affaire avec sa conclusion dans les deux dernières pages.


Et ainsi de suite. Très peu de files arrivent à briser ce schéma, à quelques exceptions près excepté (Scarlet Showdown étant la confrontation final de l'Arc de Bourbon, il n'est pas à prendre en compte). Les ''major-case'' donc, c'est à dire des affaires qui se déroulent sur +3 files, étaient plus abondantes dans les 18 premiers tomes que de nos jours.

Pour résumer, l'Arc de Conan est un arc rempli de nostalgie pour beaucoup de fans, et qui possède des enquêtes plus longues, avec plus de décor et de mise en scène qu'aujourd'hui. Mais avec ce plus au niveau de l'humanité, avec des personnages plus explorés qu'avant, viennent les petits défauts, comme ses confrontations avec les Hommes en Noir qui font un peu pâles par rapport à celles des arcs suivants. On peut aimer, on peut détester, le premier arc de Conan est un arc fondateur, qui fait ce que la série est aujourd'hui.

Si vous avez aimé ou que vous avez une remarque, n'hésitez pas à laisser un commentaire ! C'est facile, ça prend 10 secondes, et il est inutile de s'inscrire !