Article 69 : Ce Que l'On Attend de "La Disparition de Conan Edogawa"

Chaque année depuis la création du KP, à chaque sortie d'un nouveau film, nous avons l'habitude de faire un article pour écrire nos pensées, nos désirs et nos prévisions vis à vis du film annuel. Et force est de constater que, grâce au plan marketing des éditeurs, qui bat son plein en ce moment, nous n'avons pas eu un film à analyser en 2014, ni deux, mais... trois.
 Après Lupin III vs Conan : Le Film, après Le Sniper Dimensionnel, bienvenue dans... ''Ce que l'on attend de ''La Disparition de Conan Edogawa''.''

2014. Une année excellente, si ce n'est l'année la plus excellente pour la franchise de Détective Conan depuis bien des années. Grâce au plan marketing des éditeurs, nous avons eu droit au film habituel annuel (le film 18), mais aussi à un crossover épique, Lupin III vs Conan : Le Film. Et c'était donc bien la dernière chose que nous attendions qu'un troisième film sorte cette année, et qui plus est, un film nommé... ''La Disparition de Conan Edogawa : Le Pire Jour de l'Histoire''.

Dès le début, tout a été fait pour mettre ce spécial 20 ans dans le mystère. Au départ sans nom, puis avec un nom mais sans image, nous avons dû attendre plusieurs mois pour avoir les premières explications à son sujet. C'est donc à un spécial mystérieux, avec un nom mystérieux, que nous avons à faire.

Le premier nom donné pour ce spécial 20 ans fut ''La Disparition de Conan Edogawa : Le Pire Jour de l'Histoire''.

-La Disparition. C'est un mot assez ''fort'', qui implique que Conan va disparaître, partir.

-Le Pire Jour de l'Histoire. C'est aussi une hyperbole pour appuyer sur le fait que sa disparition sera ''dramatique'', c'est à dire un énorme événement dans l'histoire de Conan. Le ''Histoire'' signifie aussi que plusieurs personnes seront donc touchées par ce ''gros problème'' qui va arriver, soit un problème généralisé.

C'est donc avec un titre qui mettait la barre bien haut que les fans se sont lancés dans les spéculations quant à ce spécial de 1:30, qui sortira à la télévision japonaise. La première hypothèse mentionnée fut celle des Hommes en Noir.

Effectivement, Gosho avait mentionné dans une interview vouloir faire une ''grosse affaire avec les Hommes en Noir'' pour célébrer les 20 ans de son manga phare, et selon certaines sources, une affaire qui mettrait en avant Ano Kata. (interview qui sera bientôt traduite et mise en ligne sur le KP).

La deuxième fut celle d'un spécial d'une heure trente, quelque chose qui n'était pas arrivé depuis 2009, banal, et qui ne serait qu'une histoire de meurtre basique comme on a l'habitude de les voir dans les épisodes.
 Et quoique les gens en disent, aucune de ces deux hypothèses sont justes.

Pour revenir à la source de tout ça, le scénario est le fruit d'une coopération entre Kenji Uchida, un cinéaste japonais reconnu, et... Gosho Aoyama lui-même.

Le maître a lui-même participé au scénario du film, même si nous ne savons pas à quel point. C'est déjà une bonne nouvelle, même si cela n'assure pas la qualité du téléfilm, cela rajoute des chances que le scénario soit bon. Et Yasuichiro Yamamoto sera le directeur du film. Sachant qu'il est le directeur des films Conan du film 15 au film 18, et qu'il a produit les cent premiers épisodes de Conan, c'est une bonne nouvelle.

On le sait, Gosho n'aime pas rater des bonnes occasions.

L'antagoniste du film 1 se nomme ''Teiji Moriya''. Dit en japonais, ça donne ''Moriya Teiji'', qui se prononce ''Moriâty'', soit la prononciation japonaise de ''Moriarty''. Lorsqu'on a demandé à Gosho ce qu'il pensait des films, celui-ci a dit qu'il avait aimé le méchant du film 1, mais qu'il trouvait que c'était une occasion de perdue d'appeler un personne, aussi insignifiant au final, ''Moriarty''. On peut donc se douter à partir de là que si le téléfilm est centré sur la disparition de Conan, et sa perte de mémoire (voir le trailer ici), c'est à dire un événement important, et que Gosho a été un minimum impliqué, alors ça sera quelque chose de ''gros''.

Le film 4 de Conan, ''Mémoire Assassine'', a déjà exploré l'idée d'un personnage amnésique, Ran en l'occurence, mais une amnésie chez Conan, ça n'avait jamais- ou très peu- été creusé, c'est donc quelque chose de ''nouveau'', et qui semble très attirant.

Il y a certaines œuvres dans la franchise de Conan, où on a l'impression de regarder un scénario d'une fanfiction. Par exemple, Lupin III vs Conan : Le Film, ou l'OAV 9, qui sont tirés à 80% d'idées de fanfictions. Et le principe de Conan amnésique, cela fait une dizaine d'années déjà que les auteurs de fanfiction l'ont exploité, et ça peut rendre très bien... et encore plus si Gosho s'en mêle.

Ce qui est intéressant dans l'idée de l'amnésie, c'est la relation qu'a le personnage amnésique avec les autres personnages qu'il connaissait une fois qu'il est amnésique. C'est le pilier des fanfictions sur l'amnésie, c'est ce qui fait qu'on a envie de les lire. Et c'est aussi ce qui peut faire l'attrait numéro 1 de ce téléfilm.

Effectivement, bien mis en scène, le scénario peut être excellent : Conan amnésique est retrouvé par ses amis, qui font tout pour l'aider à retrouver la mémoire, avec des méthodes diverses (on peut imaginer un passage humoristique où Haibara crie sur un Conan effrayé, ou le cliché des Détective Boys qui amènent Conan à Tropical Land, par exemple).


Malheureusement, si on s'en tient au trailer, il semblerait que la majeure partie du film soit centré sur les personnages de DC qui essayent de RETROUVER Conan, plutôt qu'un film où Conan serait retrouvé rapidement, et où la moitié du film se passerait dans une situation où les amis de Conan tenteraient de lui faire retrouver la mémoire. Si c'est le cas, alors c'est dommage pour l'occasion que ça aurait été de faire interagir les personnages avec un Conan paumé, mais je reste confiant sur la qualité du téléfilm. Ce ne sera peut-être pas un chef d'oeuvre, ni un très bon film comme le film 18, mais il a toutes les chances de son côté pour être un film satisfaisant, voir plus.

De plus, c'est aussi quelque chose que certains fans attendent depuis des années ! Cela fait plusieurs films que plusieurs d'entre nous disent ''Roh, j'aimerais bien que Kogoro soit à nouveau mis sur le devant de la scène'', ou ''Haibara pourrait pas apparaître plus souvent ?''. Et peut-être que nous avons cette fois-ci nos désirs exaucés.

Je suis le premier à regretter l'époque des affaires dans le manga avec ''juste'' Kogoro/Conan/Ran. C'était simple et efficace, et ça nous faisait passer un bon moment, et force est de constater que cela fait plusieurs années que ce schéma a été abandonné, à l'insu d'affaires avec Heiji, ou les DB, ou Masumi. (ou Masumi/Heiji/les DB. Ca a jamais été fait ça non ? Hm...)

Ce spécial 20 ans serait l'occasion rêvée d'exaucer ce désir de fans, et de voir comment les autres personnages, loins d'être incompétents, pourraient se débrouiller sans leur Conan-kun adoré...

Le niveau graphique du spécial est aussi quelque chose qui semble avoir préoccupé certains. Non, le spécial 20 ans ne sera pas aussi mal dessiné que les épisodes de l'animé, et non, le spécial 20 ans ne sera pas aussi bien dessiné que le film 18.

Comme son nom l'indique, c'est un ''téléfilm''. Il sort à la télévision, pas au cinéma. Il était donc normal que la qualité graphique soit entre celle d'un épisode normal et celle d'un film, c'est à dire quelque chose de BEAU, sans être éblouissant pour autant.


Enfin, au niveau marketing (le plan des éditeurs), ce téléfilm est exactement ce qu'il fallait à la licence.

Comme je l'ai déjà dit dans un article précédent, les éditeurs ont mis en place un plan à grosse échelle pour faire redémarrer la franchise, lui donner un nouveau souffle, la rendre à la mode. Et ce film s'inscrit dans cette lignée.
 
Les animés coûtent cher (+100 000€/épisode), et ils ne sont pas produits pour le plaisir de produire. L'animé est en soi une publicité pour les films, ou pour le support de base, soit le manga, et c'est très nettement visible dans Magic Kaito 1412, avec l'apparition de Kaito Corbeau dès le premier épisode.

Les éditeurs souhaitent faire redémarrer la franchise. C'est clair et net. Et ce qui est aussi clair, c'est que ça a marché, tant le film 18 a été un succès économique, et tant des nouveaux goodies, livres ou Blu-Rays sont sortis cette année.

Il faut aussi se dire que les épisodes font de l'argent en eux-même, parce que les publicitaires payent cher (très cher, surtout au créneau horaire de Conan, 18:00). Sortir un spécial 20 ans a un double-intérêt :

1- Faire de l'argent grâce aux publicités,
2- Promouvoir le manga, MK1412, et le film 19.

Ce téléfilm, qu'il soit bon ou mauvais, qu'il ait une grosse audience (15%) ou une faible audience (4%) sera dans tous les cas un gros coup de pousse à Détective Conan, et ne peut que lui faire du bien. C'est à nouveau un bon coup de la part des éditeurs.

Bieeen, ce pitit article est désormais TERMINAY, n'hésitez pas à laisser un commentaire s'il vous a plu ou si vous avez des questions !