Article 80 : Critique de l'opening 40 "We Go"

Parce que oui, on a encore Butterfly Core dans notre cœur.

Les openings de Conan, c'est toute une religion.
Lors de l'épisode 718 il y a maintenant un an, nous avions pu écouter et regarder pour la première fois l'opening Butterfly Core. Chanté par Valshe, une jeune chanteuse japonaise inconnue à l'époque, l'opening avait réussi tant sur le plan graphique que le plan musical, et avait conquis une bonne partie de la communauté des fans.
Après 25 épisodes, Butterfly Core avait été remplacé par Greed, qui lui par contre, avait été victime de très nombreuses critiques, que ce soit sur le plan graphique ou musical. Viré après 12 épisodes.
 Enfin, Dynamite. Critiqué pour son hors-sujet complet par rapport à l'univers du petit détective, l'opening a tout de même reçu de bonnes critiques pour sa musique : Mai Kuraki réussi une fois de plus son tour de force musical dans DC (8 openings à son actif, donc 4 sur le podium des musiques préférées des japonais, et les 4 autres dans le top 7), et l'opening reste à l'antenne.. 16 épisodes. Et vu la critique qu'on en avait faite, c'est déjà beaucoup.

En bref, l'animé sort d'une période assez peu glorieuse, en enchaînant après le très-bon Butterfly Core deux openings plus ou moins hors-sujets, ne reflétant pas du tout l'intrigue actuelle assez noire de la série, et dont la musique n'était pas forcément très adaptée à DC.
La question était donc, le 40ème opening de la série allait-il relever le niveau ?

Nous allons critiquer l'opening comme d'habitude sur deux critères : ce que l'on peut voir, et ce que l'on peut entendre. Nous remettrons ces deux facteurs de qualité dans leur contexte (c'est à dire s'ils correspondent à l'univers de DC, s'ils respectent les personnages, s'ils sont en accord avec la trame actuelle, etc.), pour aboutir à la note finale de l'opening.

Nous allons passer rapidement sur la musique. Chacun a ses goûts musicaux, et choisira son opening préféré. Mais pour la majorité des critiques émises jusqu'à présent, que ce soit chez les français ou les nippons, l'opening est musicalement une régression par rapport à Greed... et encore plus pas rapport à Butterfly Core.
Les paroles ont beau avoir un semblant de rapport avec l'intrigue générale de Conan (''bloqué dans un large dédale dont on ne peut pas s'échapper, un mot de passe introuvable''), la musique ne colle ni avec l'esprit de la série, ni avec les images qui défilent en même temps. C'est un handicap majeur, pour la séquence d'ouverture d'une série.

Dans ce genre de situation, il vaut mieux pour la production de l'animé de se mettre à fond sur l'animation en elle-même pour remonter le niveau : faire quelque chose de beau, qui présente bien les personnages, l'intrigue de la série, et qui soit plaisant dans son ensemble.

Réussit-il à faire tout cela ?
 A la question de la beauté, même avec la plus mauvaise foi du monde, on ne peut pas le nier : l'opening est plaisant à l'oeil. Il utilise correctement les palettes de couleur de l'animé (au revoir le flashy/fluo dont on parlait dans la critique de l'épisode 774), et possède des fonds relativement bien peints. Les personnages sont tous reconnaissables et sont bien, voire très bien dessinés, c'est du très bon. Les nouvelles tablettes de dessin des dessinateurs de l'animé ont visiblement porté leurs fruits : depuis leur introduction aux alentours des épisodes 690, aucun opening n'a été réellement ''moche'', et tous ont utilisé judicieusement les traits noirs.

Il en va de même pour ''présenter les personnages''. Le but d'un opening est de, en une minute et quelques, donner au spectateur une idée générale de ce qu'ils vont regarder. Cela passe par la musique (musique triste, musique joyeuse, musique lente et stressante...), par les personnages et leurs actions, ainsi que les décors. Et en soi, l'opening réussit très bien à nous présenter des personnages de la série, grâce à une scène où les personnages présentés sont entourés de zombies (bien que l'apparition de zombie n'ait rien à voir avec la série...?). Ce qui fait la force de cette scène, c'est que la caméra tourne autour des personnages entourés, et à chaque tour complet, les personnages au centre de l'écran changent (on passe des Détective Boys à Kogorô et Ran, à Heiji et Kazuha à la police de Tokyo). Non seulement c'est très bien trouvé, mais en plus, ça n'avait jamais vraiment été utilisé avant dans la série.



Le problème vis à vis des personnages ne vient donc pas de là. Il vient du fait que le nombre de personnages présentés soit bien trop faible.
On voit Conan et Shinichi au début, puis les DB, puis les Môri, Kazuha et Heiji, et quelques membres de la Police Métropolitaine de Tokyo (Shiratori, Chiba, Megure, Takagi et Sato). Et c'est tout.
Où sont passés Subaru, Amuro, Masumi ? Gin, Vodka, Vermouth ? Autrement dit, où est la trame ?

Alors que DC rentre dans une phase où le manga retrouve son fil conducteur, c'est-à-dire la traque de l'Organisation, sort un opening qui ne parle ni de l'Organisation, ni de la trame en général. Nous avons certes quelques personnages et un corbeau pendant deux millisecondes, mais où sont les autres personnages très importants, qui appartiennent à la trame pure et dure de la série ?

On peut argumenter ce choix de la production de faire un opening totalement hors-sujet par rapport à la trame actuelle de Conan par le fait qu'ils n'aient pas voulu insérer Masumi et l'Organisation parce qu'ils n'apparaitront pas dans les prochains épisodes (à cause de tous les fillers qui vont tomber en mai/juin/juillet). Mais nous savons que Scarlet Prologue sortira le samedi 30 mai au Japon, et traitera tout de même d'une affaire où Bourbon, le FBI et Vermouth apparaissent. Sachant qu'il y a peu de chance qu'il sorte un nouvel opening entre aujourd'hui et le 30 mai, ce choix devient donc totalement injustifié. Injustifié et frustrant d'ailleurs, car ce sera cet opening qui accompagnera l'épique conclusion de l'Arc de Bourbon, Scarlet Showdown...

En comparaison, la conclusion de l'Arc de Kir, le Clash Rouge-Noi était accompagnée l'opening 22, qui était bien centré sur l'Organisation, et spécialement le trio Kir/Akai/Vermouth. Pour le début de l'Arc de Kir, on avait Shôdô, qui était aussi totalement en accord avec la période assez ''dark'' dans laquelle il se trouvait.

We Go est un opening qui pourrait être diffusé si Détective Conan continuait d'être diffusé sous forme de fillers après la fin du manga. Mais son utilisation lors du climax final de l'arc le plus long et ayant le plus contenu de tout Détective Conan ? Non. Mauvaise idée, messieurs de la production.


Il nous reste le critère ''qu'il soit plaisant dans son ensemble''.

Chacun donnera son avis en commentaire, mais pour notre part, il y a une critique particulière que l'on peut adresser à l'opening : les séquences inutiles.

Conan qui court dans le pré. Conan en skate qui s'avance vers la caméra. Conan qui court dans un endroit hors qu'un pré. Ce ne sont que des séquences vues et revues, recyclées, et qui n'apportent rien au contenu. Au lieu de nous montrer Conan faire du jogging, pourquoi ne pas redessiner des scènes épiques de l'animé, comme l’exécution de Pisco par Gin, la mort d'Akemi, la déclaration de Shinichi à Ran devant Big Ben ?

Greed avait aussi une scène de course dans un pré. Mais Conan courait entre Ran et Masumi (→ représentation d'un triangle amoureux), ce qui donnait une sorte de vague idée de la trame de DC. Au moins, le personnage tramesque de Masumi était présent. Là, que dale.


Pour conclure, le mot ''déception'' est le mot qui décrirait le plus l'opening 40. On en attendait plus pour un opening qui marquait Scarlet Showdown. On en attendait plus pour un opening d'une période ''bonne'' au niveau du contenu des enquêtes tirées du manga. On en attendait plus pour un opening réalisé avec des tablettes de dessin qui permettrait aux dessinateurs de faire quelque chose d'aussi beau que le Mystery Train. Décevant, Yamamoto-san...

Note de 5/10. La moyenne, juste pour la qualité des dessins et la scène avec le scrolling en cercle.



Maintenant, il est temps de passer... AU ''KP AWARDS'' DES MEILLEURS PARIEURS !
Lors du dernier article, nous vous avions laissé faire des paris : combien d'épisodes resterait l'opening Dynamite ?

Médaille d'Or : Sherry74, qui avait dit ''16 épisodes'', pile poil ! Féclitations !
Médaille d'Argent : SilverBullet, qui avait parié 15 épisodes ! Bravo !
Et la médaille du cornichon est attribuée à Mya, qui avait parié 9 épisodes ! 

La question est maintenant la suivante : COMBIEN D'EPISODES PENSEZ-VOUS QUE WE GO VA TENIR ?
Les paris sont ouverts ! Dans le cas où plusieurs personnes aient le même chiffre en tête, le gagnant sera celui qui aura posté son commentaire plus tôt que tous les autres ! =D