Articles 41 à 45

DC Article 45 : Les traits noir dans Détective Conan

     Mitsuhik'ohayio, minna-sama !

 Aujourd'hui, pour vous faire patentier avec que KUDOPROJECT.NET soit mis en ligne (demain les gens!), je vous balance un petit article par prise de tête non plus, une gallerie des plus belles images en traits noir de Détective Conan.

Faisons un flashback de juillet 2013. L'animé Détective Conan en est dans sa troisième étape d'animation, et ce depuis un bon moment (150 épisodes à peu près), et les spectateurs peuvent se lasser de ses graphismes un peu plastiques, mais colorisés, et parfois très mal animés. Et en aout 2013, pour la sortie du tant-attendu Mystery Train en animé, l'équipe de production nous monter des graphismes tout nouveaux, graphismes appelés "traits-noir".

Ces traits noir, qui rendent généralement très bien, sont présentés sur divers plans. L'idée reçue que les traits noir ne peuvent apparaître que sur des plans de près (visage + cou, en gros) est une idée reçue, ils peuvent aussi apparaître sur des corps entiers... mais c'est plus rare.

 Après avoir recueilli l'avis d'un bon nombre de personnes par les commentaires/MP/chatbox, nous en sommes venus à la conclusion que ces traits noir sont globalement très appréciés. Pourquoi ?

-Ils donnent un style plus "manga".
 Je suis d'accord, les traits noir font quelque chose de plus "dessiné" à la main.

-La colorisation est meilleure.
 Effectivement, quand il y a les traits noir, la façon de coloriser les personnes est modifiée pour devenir bien meilleure.


Bref, cette étape d'animation n'est pas parmi les plus détestées. Mais il faut revenir sur autre chose aussi : bien que l'on eu pensé que nous avions droit à une nouvelle étape d'animation, je plutôt que nous avons juste la deuxième partie de la troisième étape. Car même si ces traits noir changent beaucoup de choses et changent du tout au tout certains plans, ils ne concernent que certains plans, et les autres plans sont plus ou moins en style de la troisième période d'animation. Du coup, j'appelle plutôt cette étape de traits noir l'étape "3.1".

Cessons de blablater, j'envoie les plus belles images en traits noir :

LES IMAGES VIENDRONT BIENTÔT

(cette image vient de l'épisode avant le Mystery Train, qui lui sert de préquelle)

(film 18)

Et voilà, terminé pour la gallerie d'images ! Alors bien sûr, je n'ai pas mis TOUTES les scènes avec traits noir, il y en a beaucoup trop, mais j'en ai mis juste assez pour vous donner une idée de ce que ça donne si on en met toutes les unes après les autres : ça peut donner quelque chose de très bon. Et justement, on va arriver à ça .

Ce qui va dépendre à partir de maintenant de l'évolution des graphismes dans DC, c'est les planches de dessin. Les dessinateurs dessient sur des planches, c'est un rebord avec une feuille fixée dessus. Et plus cette feuille est grande, plus le dessinateur aura de place pour dessiner, plus il aura de places pour fiare des détails, et plus il aura de places... pour les traits noir.

Jusqu'à présent, les dessinateurs de DC déssinaient sur une petite planche, peut-être de 400 pixels. Et aujourd'hui, ils dessinent sur des planches à 720 pixels, du coup, on a le droit à plus de traits noirs.

Si les films ont de meilleurs graphismes que les épisodes, en plus du fait que c'est parce qu'ils sont fait en plus de temps et avec plus de soins, c'est que les planches de dessins utilisées (en plus des ordinateurs), sont plus grandes.
 Du coup, si DC continue comme ça, on pourrait avoir des traits noir de partout et une résolution de 1080p à la fin de DC... tentant ?

Startold

DC Article 44 : Les attentes du Kudo Project pour le film 18

     Bien le bonjour, minna-sama.

Aujourd’hui, comme nous l’avions fait pour le film 17 il y a de cela un an, le Kudo Project va, dans un article détente pas prise de tête, vous faire part de ses attentes et sentiments sur le film 18 de la franchise du détective en culotte courte. Commençons !

Le 18ème de film de Détective Conan sortira le 19 avril 2014 dans les cinémas japonais. Il suite le film 17, film qui avait reçu d’excellentes notes par les critiques, et qui avait fait tout péter niveau entrées en salle : le film est devenu le film de Détective Conan le plus visionné, plus encore que le film 6 (Le Fantôme de Baker Street) et que le film 13 (Le Chasseur Noir de Jais).

Ainsi, le film 18 se prépare à être dans la continuité, niveau économique et qualité, des films précédents. Normalement, si la qualité s’il prête, le dix-huitième film dépassera les films précédents niveau vente de billets, mais rien ne nous assure de sa qualité…
 Donc, pour commencer ce débat, parlons du film 17.

*on voit YamiCécile arriver sur la scène*

YC : Helloooo tout l’monde !

Startold :Yo. Donc, qu’as-tu pensé du film 17 ?

YC : Il n’était pas mal.  Mais il n’était pas aussi bon que les films comme le 5, 13, 15, etc.. Il manque LE truc qui fait qu’un film DC est excellent *o*

Startold : Alors tu trouves que le principal défaut est le manque d’action ?

YC : Pas forcément, un peu c’est sûr x) Mais les musiques ne sont pas géniales dans le film, et le thème n’est pas vraiment le meilleur ^^

Startold : Je suis d’accord. Mais alors, qu’attends-tu du film 18 par rapport au film 17 ?

YC : Plus d’action, de trucs épiques quoi. Plus de musiques qu’il y a dans les premiers films, et une intrigue meilleure.

Startold : Je souhaite aussi plus d’action et de trucs épiques, mais la musique ne m’a pas tant dérangé dans le film 17.

YC : Est-ce que pour toi, l’affiche du crayonné d’Aoyama est mensongère par rapport au trailer et ce que l’on va avoir dans le film ?

Startold : Hm… Le Akai dans le viseur du sniper, quand tu regardes le teaser, c’est trop beau pour être vrai, donc non, je ne m’attends pas à quelque chose d’absolument monumental, comme Akai entre la vie et la mort.

YC : Personnellement, si c’est du Détective Conan, que ce soit mensonger ou pas, je veux x)

Startold : Donc tu n’attendais rien du bazar ‘’Akai et Masumi se font shooter’’ ?

YC : Disons que quand je vais voir un film, je n’en attends pas trop pour ne pas être déçu. Donc oui, l’affiche m’a beaucoup intéressé, mais je n’en attends pas trop de peur d’être déçue =)

Startold : Je vois. Est-ce que tu penses que le film 18 est là pour les 20 ans de Conan, où c’est une coincidence qu’il y ai Masumi et Akai dans le film ?

YC : Je… hm… je pense qu’il y a un truc pour les 20 ans de Conan, oui. Mais après, si le FILM est là pour les 20 ans… Ouais, pourquoi pas.

Startold : Est-ce que tu as une remarque à faire niveau graphisme ? Parce que moi, je trouve que depuis le film 16, la patte graphique de Conan a été changée, qu’elle l’a été encore plus dans Lupin III vs DC : Le film, et il semblerait que pour le film 18, on ait la patte du film 17 + les traits noirs ! Qu’en penses-tu ?

YC : Je n’ai pas été choquée par la laideur des dessins, comme j’ai pu être choqué par la laideur de Shiho dans l’épisode 699 xD Mais ouais, l’espace de filtre marronné sur l’écran plus les traits noirs, moi, j’aime.

Startold : Penses-tu que le film aura plus de succès niveau ventes de tickets que le film 17 ?

YC : Oui, je pense que ça dépassera le film 17, mais de beaucoup… ? Là, je ne sais pas. J’espère dans tous les cas 8D

Startold : Kaito Kid dans le film 18 ? Oui ou non ?

YC : Oui. J’l’aime bien x)

Startold : Mais il n’y sera sûrement pas, désolé x) Est-ce que tu penses que Masumi va vraiment se faire tirer dessus ?

YC : Oui, je pense que oui, il y a de très fortes chances qu’elle se fasse tirer dessus. Mais pas comme ça au hasard, plutôt en protégeant Conan, vu ce qu’on a vu dans le trailer *O*

Startold : J’espère aussi, ce serait vraiment épique. Si le coffret malaisien du film sort, tu l’achètes ou pas ? XD

YC : Je ne l’achète pas, je le pré-commande ! 8D

Startold : Moi de même xD

YC : Mais toi, est-ce que tu penses qu’Aoyama a scénarisé le film ?

Startold : Hm… même si je suis certain que le scénariste est passé par la case Aoyama à un moment ou à un autre, vu tous les personnages ‘’sensibles’’ qu’il y a dans le film, je ne pense pas qu’il a tout scénarisé. Mais par contre, j’ai hâte de voir la scène qu’il a scénarisée et les dessins qu’il a fait pour le film.

YC : Et sinon, qu’attends-tu en général de ce film ?

Startold : J’attends… à vrai dire, j’attends le meilleur de tous les Conan. C’est dur de battre le film 6 et le film 5 et 13, mais c’est carrément possible, je suis sûr qu’ils peuvent. Je veux une très bonne enquête, avec beaucoup d’actions, des scènes dessinées par Aoyama, et une très bonne ambiance, qu’il n’y avait pas dans le film 17.

YC : Presque la même chose, je voudrais quelque chose de très épique avec une très bonne enquête. Mais après, tout me va x)

Startold : D’accord d’accord, merci pour les réponses ^^
 

Finisheeed tout l'monde !

Startold Ryuu
         

DC Article 43 : Ran, fille parfaite ou anti-héroïne ?

Bien le bonjour, lecteurs de tous horizons.

Aujourd'hui, nous allons décortiquer tant bien que mal un cas de Détective Conan : Ran Mouri.
 

Ran est bien- outre Genta évidemment-, le personnage le plus controversé de Détective Conan en occident, et ce, pour de multiples raisons. Et aujourd'hui, il est temps d'analyser le phénomène.
 
Ran est le personnage féminin le plus connu de DC : elle apparaît dans ENORMEMENT de files, et elle a même l'honneur d'apparaître dans quasiments tous les fillers aussi.

Sachant que les fillers font les meilleurs audiences de la série (depuis 2004 environ), les personnages dans les fillers sont ceux qui sont le plus connu du grend publique, et généralement les plus appréciés. Les persos les plus connus sont donc : Conan, Kogoro, Ran, et les DH (Haibs' incluse). Et dans ce groupe... y'a Ran.


Les principales « critiques » vis-à-vis de Ran sont les suivantes :
 

-Cliché de la princesse qui attend son prince.
-Elle chiale tout le temps.
-Stéréotyyyyype !
-Utilité inutile. (jamais pensé que je mettrai ces deux mots à côté un jour)

 
Mais après les critiques, on va parler de ses « attouts ».
 

-Kawaii. (MeitanteiEdogawa est en train de me dire : ''DAFUQ ?! T'AS VU HAIBARA ALORS ?!'')
-Simple à comprendre.
-''Parfaite pour mon Shin adoré <3''

 
Je m'explique : dans ''simple à comprendre'', je veux dire qu'elle n'est pas le type de personnage à se faire rejeter par les lecteurs car trop compliquée à comprendre : tout le monde peut saisir du premier coup d'oeil qui elle est, à quoi elle sert, ce genre de choses.


Sa principale conccurente, est bien évidemment Ai Haibara. Je ne suis pas là pour dire qui est ma préférée, qui je trouve le mieux, mais il faut expliquer certaines choses qui semblent échapper à quelqu'un.

 
LE FAIT QUE RAN SOIT DETESTEE EST PARTICULIEREMENT OCCIDENTAL.
 

Voilà, c'est dit. Au Japon, Ran est la première femme/fille sur le podium des personnages populaires, c'est bien ELLE qui est dite comme étant prédestinée à être avec Shinichi (ou dans le cas d'une fin de DC pédophile, avec Conan).

Pourquoi ?, pourrait demander le petit lecteur naïf au fond de la salle ? C'est bien simple. Qui fait marcher DC ? → l'audience. L'audience, c'est la raison pour laquelle DC continue.

Mais maintenant, on va décortiquer l'audience. La plupart des personnes qui lisent DC chez les 7-15 ans sont des hommes. Et puis un an plus tard, de 16 à plus, ce sont les femmes qui composent l'écrasant majorité de fans.

 

Ainsi, beaucoup de jeunes femmes voient en Shinichi une représentation plus ou moins utopique de leur petit-ami, et du coup, se lient à la franchise. Mais si vous liez votre petit-copain à Shinichi, alors il est évident que vous allez vous représenter, en tant que femme, avec le personnage qui est destiné à se retrouver avec Shinichi, soi... Ran. Du coup, Ran est le personnage féminin le plus populaire.

Chez les petits garçons et les adolescents, c'est différent. Autant le petit garçon peut adorer Ayumi et vouloir qu'elle finisse avec Conan (= moi quand j'étais petit. Arrête de sourire jeune lecteur, je ne le pense plus. Merci bien.), autant le jeune garçon, juste avant de quitter DC pour un manga plus adolescent, qu'on appelle ''shonen'' (DC n'en étant pas vraiment un), pourra, dans certains cas, préférer Haibara. Mais c'est moins courrant que pour Ran.

 

Mais, nous, une fois de plus, nous divergeons complètement des japonais. Le profil type de la personne qui regarde DC de 16 ans à 25 ans n'est pas une jeune femme, de même pour les 7-15 ans : en occident, l'audimat est plus hétérogène, et donc du coup, les goûts sont mélangés.
Ainsi, dans l'équipe du KP, il y a des fans de Ran (MeitanteiRan (c'était dur à deviner hein?), YamiCécile, etc., autant il y aussi des fans d'Haibara en priorité (MeitanteiEdogawa et moi-même), et des vrais haters de Ran (MeitanteiEdogawa une fois de plus).

 

Beaucoup critiquent le fait que Ran est la fille qui chiale toujours. Là, je ne suis vraiment pas d'accord.
Le manga a beau parler de Ran et dire qu'elle attends Shinichi aussi impatiemment que j'attends la sortie de Kudoproject.net du 23 décembre 2013 (COUP DE PUB ULTIME!), il se trouve qu'on la voit plutôt rarement chialer et dramatiser les choses ! En effet, les fans ont pris un petit élément du manga, qui n'apparaît pas tant que ça, mais ont mélangé avec ça plusieurs autres choses :

 

-Les openings, où Ran est TOUJOURS vue en train de chialer. (à part l'opening 30, enfin un argument pour DH ! :p)

-Les films, où Ran est TOUJOURS vue en train de chialer. (à part le film... le film... ok, tout le temps en fait).

 

Du coup, même si l'élément n'est PAS canon (= il ne fait pas partie de DC), et qu'il n'a rien à voir avec l'histoire, les gens pensent que le caractère de la Ran des films et des openings, que tout le monde a déjà vu au moins une fois, est le même que celui du manga et de l'animé... ce qui est bien sûr, faux. 

Ainsi, me faisant l'avocat du diable (de Ran pour le coup), j'ai déjà destroy deux des arguments des haters de Ran. Il nous reste le ''stéréotype'', et son ''utilité inutile''.

Vous avez la copine du héros qui l'attends. C'est basique, c'est un cliché/stéréotype.
Mais vous avez la copaine du héros, qui a déjà mené des enquêtes, qui aide le héros dans son enquête (minime, mais tout de même), et qui fait du karaté. Là les choses diffèrent un peu.

Aoyama l'a toujours dit, il a voulu faire de Ran une héroïne ''coole'', comme il a fait de Conan un héro très cool, et trouve Sera aussi coole que Ran. Donc ça montre tout de même que Ran... n'est pas forcément le personnage que nous avons en tête.

 

Pour son inutilité, je pourrais dire pareil. Elle sert de... ''meuble'' dans les openings et les films la plupart du temps, et je suis d'accord pour dire que même dans le manga, les affaires pourraient se passer sans elle (les enquêtes du Kid et des DB, bien que celles des DB me gavent gravement récemment en filler, en sont la preuve), elle se retrouve être au final, dans un bon nombre d'enquête, être un atout considérable. Mais pour avoir la preuve nette et dure de ce que je dis maintenant, j'attends avec impatience la file qui traitera de l'anniversaire de Ran, qui nous en apprendra peut-être un peu plus sur le personnage.


En conclusion :
 

Ran a beau ne pas toujours être aimée en occident, elle a une forte popularité au Japon, elle est le symbole-même de l'héroïne, c'est LA fille qui va bien avec le héros. Beaucoup des critiques sur le personnage sont assez injustifiées, se basant la plupart du temps sur sa fausse-utilité et son cliché de princesse qui pleure, qui est lui... souvent faux. Elle souffre aussi de la comparaison avec la DEUXIEME fille la plus populaire du manga, qui est Ai Haibara, qui justement, remporte souvent la baston contre Ran, mais une fois de plus... seulement en occident.

Startold Ryuu

         

DC Article 42 : Détective Conan et la fanfiction

Bien le bonjour, lecteurs de tous horizons et de tous sexes ! (c’était troublant à dire, dedieu).

Aujourd’hui, le KP vous a concocté un pitit article sympathique et relaxant où nous allons parler d’un des grands piliers de Détective Conan : la fanfiction.

La fanfiction, comme son nom l’indique, c’est une fiction (une histoire) faite par des fans (moi, toi, le lecteur au fond de la salle, bref, tout le monde qui aime l’univers), à propos d’un univers déjà existant. Et vous l’imaginez bien, Détective Conan a énormément de fictions.

Mais avant de nous lancer dans le vif du sujet où nous allons décortiquer le pourquoi du comment, il faut se remettre, une fois de plus, dans le contexte JAPONAIS, bien loin de la mentalité et société française.
Au Japon, Conan est populaire. Avec une autre poignée de mangas, il fait partie des « grands mangas » du Japon, les mangas qui sont de vraies icônes culturelles, tels que Lupin III, Kindaichi, Dragon Ball.

Conan réalise le troisième meilleur score généralement d’audimat pour ses épisodes, il a donc un très large publique.


Donc, vous êtes dans la peau de quelqu'un qui regarde DC depuis bientôt 20 ans, et qui adore la série. Je pense que vous êtes en droit de vous dire ''bon, c'est quand que Conan il regrandit, dit à Ran qu'il l'aime, et qu'il y a la fin ?''. Et à cette question, il y a une réponse : la fanfiction.

Effectivement, la fanfiction, avec le doujinshi (manga amateur, et non forcément hentai, merci bien), est LE moyen pour les fans de s'exprimer, d'exprimer leurs idées. Et les plus talentueux, ou tout du moins les plus passionnés d'entre eux, se lancent dans l'écriture d'une... fanfiction.



Ainsi, dès l'arrivée d'Internet (1997 pour que ce soit démocratisé au Japon), les sites Internets de fans explosent, et des sites reservés aux fanfictions émergent. Enormément de ces sites sont morts à l'heure qu'il est, mais certains autres sont toujours debout, et alimentés par des irréductibles écrivains de fanfiction : Gokugirl pour Dragon Ball Z (la plus ancienne bibliothèque de fictions DBZ), et dans le cas de Détective Conan... c'est fanfiction.net.



Fanfiction.net, c'est ZE endroit où les écrivains de fanfictions se retrouvent, publient leurs fictions, se font critiquer en beauté, c'est l'endroit qu'il faut avoir visité dans sa vie.

Certains disent que Conan n'est pas populaire. Vous voulez des chiffres ? Conan, c'est 8500 fanfictions, seulement sur ff.net. C'est beaucoup, plus qu'Evangelion, Gundam Seed, Tsubasa, Hell Sing, Yu-Gi-Oh, Inazum Eleven, etc.. Conan a donc une belle popularité en fictions.



Mais voilà, la loi vient se mêler à ça, et c'est justement pour cette raison que nous allons devoir approfondir notre explication du ''système japonais''. Au Japon, comme partout ailleurs d'ailleurs, ce sont les fans qui font vivre la série. Mais les ventes de DVD de Conan, vu le nombre faramineux d'épisodes, n'est pas fantastique, et ainsi, l'animé ne vit que par les sponsors (Being Group et McDonald's, notamment).

Il y a peu d'années, Shogakukan, l'éditeur de DC, a interdit tous FAN ARTS de leurs licenses, donc les fan arts de Conan japonais, sont passés à la trappe (dans fan arts, dites-vous aussi doujinshis). Mais le marché des fanfictions, lui, est resté vivant.



Dès les années 2003, les fictions de Conan fusent, et la section ''Detective Conan/Case Closed'' de fanfiction.net grimpe les échelons, pour arriver et stagner à la 31ème place, derrière Naruto (349 000 fictions), Inuyasha, Bleach, etc.



Il y a deux raisons pour lesquelles ces fictions existent : le lassement des lecteurs qui veulent voir du nouveau, et de la fan atitude, soi le fan qui veut en voir plus, ou autre chose.

Si je vous dis que plus de 40% des fanfictions de DC sont yaoi ? Ca laisse à réfléchir, cela signifie que les fans de yaoi ont bien vu l'interêt qu'il y avait d'écrire quelque chose qui n'existait pas, et ne pouvait PAS exister dans le manga.

Allons voir ces fictions de plus prêt.

En regardant les fictions, on peut noter plusieurs choses. La plupart des fictions Conan (95%), sont basées sur la ROMANCE. Rien d'autre que de la romance. On ne trouve que dans très peu de fictions des enquêtes, je trouve ça dommage, mais mieux vaut une enquête inexistante qu'une enquête mal ficelée.
Dans ces 95%, autre chose à remarquer, c'est qu'au moins 40% meurent en cours de route, sont arrêtées. Ainsi, nous voyons des centaines de fictions de Conan, pourtant très prometteuses, mourir du jour au lendemain, souvent à cause du manque de reviews/commentaires des lecteurs.



La chose que je trouve assez inquiétant dans ces fictions, c'est que dans les 8 500 fictions de Conan de ff.net, 6,2 sont en anglais, et... 274 sont en français. Effectivement, il y a très peu d'auteurs français de DC. Manque de popularité du manga en France ? Possible, mais la popularité du manga aux US est encore plus faible que celle en France. Les français sont donc assez peu gâtés, et ne trouvent que 4 ou 5 fictions mises à jour régulièrement (comptez plus d'une fois par mois) en français, sur DC.



Un autre point que je voudrais aborder, c'est à quel point ce désintéressement des français est dommage. Alors que des vrais forums de fanfictions existent en anglais (ou même en italien, qui semblent en être très friands), les français n'ont qu'une petite partie de fanfictions sur les forums.
Pourtant, le potentiel de créativité des fanfictions sont gigantesques. Dans les fanfictions, on peut vivre des choses que l'on ne vivrait jamais dans le manga (c'est l'interêt principal des fanfics en même temps :p), et je tombe régulièrement sur des petites pépites de fanfictions en français, que ce soient celles de Claude le Noctambule (auteur de la fiction la plus longue en français de DC : 300 000 mots), ou de Dagron (personne qui a, pendant longtemps, converti les gens aux fanfictions, avec ses superbes fanfics), ou même les fictions d'Ai-chan, certes là depuis moins longtemps, mais d'une excellente facture (à part pour le titre. C'est un tacle x)).



Dans les choses ''inédites'' et que je qualifiais de ''pépites'', je pourrais citer notamment- outre toutes les fictions de Claude le Noctambule-, une fiction qui verra prochainement le jour, et qui tentera de reconstituer le film 18. Ou encore, une adaptation des meilleurs moments/films de DC en fictions.



DC a peut-être les fanfictions avec les couples les plus improbables. Si vous avez toujours souhaité lire du EriConan, je vous en prie, ça a été fait. Du GentaHaibara ? C'est fait. (je viens de pourrir la journée de MeitanteiEdogawa là je pense). Ou encore, pour les amoureux de la pédophilie (je sais que j'ai des lecteurs qui aiment ça, alors je ne ferai pas de blague XD), les dizaines de fictions de Conan et Ayumi..... yeah... O/........



Les fictions de DC nous transportent dans un vrai monde à part, mais malheureusement, à cause du manque d'écrivains, les fictions DC n'ont pas de communauté, les auteurs arrêtent d'écrire du jour au lendemain, et la communauté est morte.

Je vous conseille donc VIVEMENT de visiter ce site : fanfiction.net.

De cliquer sur ''animé'', puis ''Detective Conan/Case Closed'', de mettre ''french'' pour les filtres de langue, et vous lancer dans la lecture. C'est bien dommage qu'il y ait si peu d'auteurs.

Donc, je disais, il y a des excellentes fictions, comme il y en a des moins bonnes. Mais le monde des fictions DC est tellement vaste que tout peut-être intéressant : j'ai lu, il n'y a pas plus loin que hier, une fiction ShihoxKaito (pour les non-familliers avec les termes, le ''x'' signifie ''avec'', ''en couple avec''). Et avant-hier, j'ai trouvé une fiction... *hum hum* un peu pédophile, qui avait comme résumé ''FICTION PEDOPHILE ! SI VOUS PAS AIMER, VOUS PAS LIRE !!''. Et oui, on trouve de tout.



Je ne peux donc que conseiller à vous, lecteurs et fans de Conan, de faire un tour sur ce site Internet, lire des fictions et laisser des commentaires (il est inutile d'être inscrit sur ff.net pour laisser un commentaire!), et si possible, écrire des fictions. La petite communauté d'écrivains sera ravie de parler avec vous ^^



Bref, ce petit article (écrit principalement pour me faire de la pub malsaine, mais on s'en fout /SHBAFF/) est désormais terminé... à vos claviers.

Startold Ryuu

DC Article 41 :
Mon avis sur le film 17

Kud'ohayio, minna-sama.

Aujourd'hui, ça va être bien simple. Qu'est-ce que je pense du film 17 ? Ben voilà un bon sujet d'article.

 
Le film 17. ''Détective Privé en Mer Lointaine''. Rien qu'avec ce titre, on pouvait s'attendre à quelque chose d'absolument épique. Mais non, pas forcément.

Ce film, sorti en avril 2013, est devenu le film ayant fait le plus de recette de la franchise Détective Conan, réussissant même à battre le film 6 et le film 13 en terme de bénéfices, quelque chose qui n'avait toujours pas été fait.
 

J'avais vu le film en camrip, c'est à dire une version filmée (illégalement) par un jap', avec une caméra, dans le cinéma. C'est illégal, la caméra bouge beaucoup, on entend que dale, on voit que dale, c'est de la mauvaise qualité. J'ai donc vu le film avec cette pourriture de camrip, et j'ai émis ma PREMIERE critique sur le film. Si je relis ma critique, je vois bien à quel point vous avez pu cerner mon mécontentement vis-à-vis du film. Et aujourd'hui, je suis là pour rectifier ça.
 

J'ai pu regarder le film en VOSTFR (puisque je l'ai sous-titiré figurez-vous /troll/), et mon avis a un peu changé. Cela est principalement dû au fait que les dialogues expliquaient mieux la situation, et que les images étaient bien évidemment de meilleure qualité.

J'ai reregardé le film deux fois, avec deux regardes différents. Avec ces deux regards, mon avis a changé, tout en gardant quelques éléments de ma critique originelle, ou j'avais bien réussi, certe en éxagérant un peu (je pensais néanmoins vraiment ce que j'écrivais), vous faire comprendre que ce film était pour moi, et pour plusieurs autres personnes par la suite, une décéption. Voici mon raisonnement.

 

Depuis 5 ans, plusieurs films de DC sont sortis. Le 12, que j'avais bien aimé. Le 13, que j'avais adoré. Le 14, que je n'avais pas aimé. Puis, pour se rattraper, le 15, que j'avais adoré, et enfin le film 16, que j'avais bien aimé... mais qui m'avait un peu perdu, je n'avais pas vraiment accroché au film. C'est donc avec le film 16 que commence cette critique.

 

Le film 16 est sorti en 2012. Le film a une enquête assez bancale, mais qui fait passer un bon moment, et quelques moments actions assez épiques, mais qui ne resteront pas dans les annales. Ainsi, dès que j'eus terminé le visionnage du film 16, la première chose qui me vint à l'esprit était bien ''Il FAUT que le film 17 fasse mieux.''. Du coup, j'étais parti en regardant le film 17 dans l'idée qu'il fallait absolument qu'il soit mieux.

Je ne pense toutefois pas que cela ait influé sur ma critique, car bien que j'étais impatient et que j'avais des attentes envers les films, celles-ci n'étaient pas énormes- moins que pour le film 18 notamment, nous en parlerons plus tard-, je ne pensais pas non plus avoir un chef d'oeuvre.

 

Ce que j'attendais de ce nouveau film Conan était un ''renouveau'' pour la licence en film, suite à la chute de la qualité des enquêtes, selon moi, depuis le film 14. Donc, pour le film 17, je voulais une sorte de mixe entre les premiers films, bons niveau enquête, mais aussi de l'action (je ne demande pas quelque chose d'énorme over-cheaté pour la scène d'action du film, juste une scène d'action à la fin comme celle du film 2, c'est parfait).

Ce que tout le monde aura remarqué dans le film 17, c'est bien que l'enquête est très présente. Plus que l'action. Plus que n'importe quoi d'autre.

Le problème pour moi est assez difficile à expliquer. D'abord, Conan sur un bateau, je n'aime pas DU TOUT. Ce n'est pas forcément un rejet à cause du film 9 (j'ai adoré l'affaire sur le bateau dans les premiers tomes de DC), mais Conan et les bateaux, ça ne va juste pas ensemble, pour moi. Du coup, c'est un moins.

Ensuite, dans ce film, on s'attaque à un sentir dans lequel nous n'étions pas allés depuis bien longtemps (pour ne pas dire jamais) dans Conan : l'espionnage. Effectivement, l'idée d'un espion, d'une menace déguisée qui travaille pour un autre pays ou dans tous les cas, qui vise à faire du mal au pays concerné, c'est quelque chose d'absolument énorme, qui aurait dû être installé depuis bien longtemps dans la franchis du détective. Donc pour le premier film avec de l'espionnage, on pourrait s'attendre à beaucoup, ne ?

 

Et voilà là où est ma première grosse déception. Le côté espionnage se fait ressentir pendant une dizaine de minutes, voir moins, et c'est TOUT. Vous n'entendrez plus parler d'espionnage après, et quand vous en entendrez parler, c'est justement... le troisième point négatif du film.

 

Faire de l'espionnage = créer une menace de fou = montrer au spectateur cette menace de fou.

 

PROBLEME : cette menace ne nous est pas montrée. Pendant quelques secondes, on entend et voit ''Si cet espion récupère les données de l'Aegis, le Japon sera en danger !'', et on voit une carte du Japon avec des navires qui coulent et des avions qui arrivent sur le territoire.

Le problème, vous l'aurez compris, c'est justement que la menace n'est pas DU TOUT explicite ! Il fallait que le scénariste, ou même le mec qui faisait les dialogues, fasse des dialogues plus POIGNANTS pour que les spectateurs se disent : ''Oulah, y'a un vrai enjeu, là !''. Alors que là, dans le film, c'est à peine si j'imaginais Conan se retourner vers Ran et Kogoro et dire : ''Attendez les mecs... c'est quoi notre but déjà ? #__# Et comment l'espion pourrait faire détruire le Japon en publiant des données de l'Aegis ? @___@''.

Donc, moi dans tous les cas, je n'ai pas ressenti vraiment la MENACE, qu'on ressent pourtant dans beaucoup d'autres films.



A part le 14.


Ensuite : l’inactivité.

Chose que je déteste par dessus tout, c'est les films qui sont du type : ''Ohh, ma chérie, promenons-nous devant le soleil couchant à parler de trucs inutiles pendant une heure et demie de films !''. Vous voyez ce que je veux dire ? Ben voilà, c'est pareil.

Dans le film 17, outre de ne pas vous expliquer pourquoi Conan agit de telle façon ou de telle façon, vous aurez droit pendant un bon bout du film le fameux ''Ah-le-le, j'ai envie d'aller aux chiottes Ran, et si on faisait un tour du bateau pour voir le paysage, puis après tu iras voir à quoi ça ressemble la mer, et puis après on vistera le pont ? 8D''. J'exagère à peine, je peux chronométrer, ça tiendrait dans 20 minutes du film.


Pour finir, l'action. Ouais, l'action.

L'action = une des raisons pour laquelle tout le monde peut aimer DC. Pas besoin de cerveau qui fonctionne pour adorer les scènes d'action. Pas besoin de se poser de questions pour aimer les scènes d'actions. Et les scènes d'action, montre bien à quel point 1) Conan est trop-puissant-de-la-mort, 2) De se détendre un peu après avoir fait fonctionner son cerveau tout le long du film.

Mais là, l'action... est réduite à néant, quasiment. On a de l'action, oui, Ran en mode Tortue Ninja (''POWER RANGERS !'', me dit MeitanteiRan à l'instant), ou plutôt en mode Power Rangers Bleu et Rouge super Sayian + Conan qui fait une reprise de volée classe. Mais mince, dans ces deux scènes, aucun ne nous donne des frissons dans notre dos, alors que la scène d'action finale, c'est un peu une ''tradition'', ou au moins quelque chose de récurrent, dans les films Conan. Là, que dale.

 

Du coup, pour en revenir aux audiences, le film a fait plus de revenus que le précédent. Mais il faut remarquer quelque chose : même si je ne l'ai personnellement pas vraiment aimé, il n'en sera pas moins pour certaines personnes le meilleur film de la franchise, et pour beaucoup un bon/très bon film DC, l'un n'empêche pas l'autre.

Aussi, les revenus des films n'ont quasiment aucun rapport avec la qualité du film, tant que le film a une qualité qui sera acceptée par le publique : c'est juste un phénomène japonais (vive l'idéalisme dualiste, merci Platon), ou il semblerait que tous les films d'animation pètent la baraque au box office. Tant mieux, ai-je envie de dire, et je ne peux qu'éspérer que la combinaison Hommes en Noir + phénomène de pétage de baraque = film 18, film le plus rentable de DC.

 

J'ai parlé du film 16 pour critiquer le film 17, mais je pourrais aussi utiliser le film 18, pourquoi pas.

Nous ne savons quasiment rien du film 18, et l'on ne peut cerner que peu de choses à propos du film.

Et pourtant, si le film est moins bon que le 17, peut-être que les gens aimeront plus le 17, et si le 18 est meilleur que le 17- ce qui est selon moi possible-, alors, que se passera-t-il pour le 17 ?
Il ne sera sûrement pas négligé pour autant, vu le succès qu'il a rencontré. Le problème de ce succès, et qu'il n'est quasiment aimé que par un grand groupe de personnes : les adultes.

Ce sont des adultes qui font la critique des films (vous vous en doutiez pas, hein?:p), donc de ce que j'ai pu voir, leur avis est souvent... différé, des enfants. Là où un enfant verra un film ennuyeux, les adultes verront un film énorme, et c'est ce qu'il s'est passé. Pour reprendre les propos d'un membre du KP lors du premier visionnage du film : ''Wow. Les enfants vont se faire ch*er comme pas possible devant ce film. Les adultes vont adorer.''. Cette phrase veut tout dire, trop d'enquête, ça ne plait généralement pas aux enfants, pas assez d'action, alors que c'est là que beaucoup d'enfants y voient 60% de l'intérêt des films DC, bref, ce n'est pas un film pour les enfants.

 
Une note pour ce film ?

16/20, je mélange l'avis de plusieurs personnes pour donner cette note. Si je devais juste le noter moi, j'aurais dit... ouais, 13/20, ça vaut clairement par le film 15, ni le film 12 (14/20).

Pour vous rappeler, le film 16 avait fait 13/20 dans ma critique, le film 15 17/20.

Alors, que pensez-vous du film 17 ?


Startold Ryuu