Chapitre 1 : Au revoir, Shinichi

Chapitre 1

Ran se tenait sur le toit de l’agence, regardant le ciel assombri. Elle vit Conan courir à l’agence avec un sourire jusqu’aux oreilles. ‘Je peux enfin redevenir Shinichi Kudo, Ran n’aura plus à m’attendre !’’, se disait-il.

Conan courut à l’intérieur de la maison, cherchant des yeux Ran, pour qu’il lui dise qu’il allait retourner vivre chez ses parents. Il fit le tour de la maison, mais ne pouvait pas la trouver, avant de finalement monter sur le toit, et la trouver se tenir droite là. ‘’Ran-neechan ? ‘’

-Salut Conan-kun, dit-elle en se retournant pour le regarder. Elle avait l’air triste, et demande ‘’Conan-kun, je peux tout te dire, n’est-ce pas ?’’

Le petit garçon hocha de la tête avec ses grands yeux bleus. Ran fit un sourire mélancolique et brisé. ‘’Je ne veux plus de Shinichi.’’

Conan ouvrit grand les yeux, sentant ses jambes le soutenir un peu moins. ‘’Elle ne veut plus de moi… pourquoi ?’’. Il fronça un sourcil, et demanda :

-Pourquoi tu ne veux plus de Shinichi-niichan ?
Sa voix commençait à se casser un peu, pas bon ça.

-Je ne l’aime plus, dit-elle, en s’approchant du garçon. Il avait grandi, il avait dépassé la dizaine d'années, et avait commencé à prendre de la musculature, qu'elle ressentait en appuyant ses mains sur ses épaules. Elle le regarda dans les yeux. Il eut l’air choqué, et regarda la jeune fille devant lui.

Ran s’approcha plus prêt du garcon, et appuya ses lèvres sur les siennes gentiment, tandis qu’elle le poussa dans un baiser plus profond. Conan ouvrit ses yeux en grand.

Ran le lâcha, les yeux encore un peu clos, et parti en courant du toit, laissant un Conan abasourdi les yeux grands ouverts sur le toit. La nuit commençait à tomber.
Le détective mit quelques minutes pour se rendre compte de ce qu’il se passait, et il ne put s’empêcher de parler à voix haute. ‘’Elle m’a embrassé, mais elle ne sait pas que je suis Shinichi… Donc elle aime Conan Edogawa ?!’’

Conan ne savait pas quoi faire. Il savait qu’elle avait fermé sa porte à clé et qu’elle n’était pas prête de l’ouvrir. Il se sentait un peu bizarre, à la limite malade, il savait donc que le seul endroit où il pouvait aller pour le moment était la maison du professeur. Et c’est là qu’il alla.

(_(_(_(_(_(_(_(_(_(_(_(_(_(_(_(_(

Haibara était assis dans la pièce à vivre, en attente de l’arrivée d’un garcon heureux avec un sourire plâtré sur tout le visage, et fut donc bien surprise lorsque la porte s’ouvrit, dévoilant par la même occasion un garçon au visage triste, caché par ses cheveux, l’air déprimé.

Elle marcha vers le détective et lui tendit une gellule : ‘’Tiens Kudo-kun, j’espère que tu es content.’’

-Je ne le prendrai pas…, dit Conan, ne la regardant pas dans les yeux. Il prit la gellule, et la balança dans la poubelle.

-Qu’est-ce que tu fais, Kudo ?!, cria Haibara. ‘’Tu dis toujours que tu veux ton ancien corps !’’

-Je ne le veut plus, répondit-il doucement. Il rentra dans une des pieces, et s’assit sur le lit.

-Je sais que tu ne dis pas quelque chose. Que s’est-il passé ?

-Je voulais retrouver mon corps pour une seule raison, et cette raison n’est plus. Ran ne m’aime plus, et elle était la seule à vouloir Shinichi de retour. Maintenant, elle le hait, et ne veut plus de lui. Plus personne ne veut de Shinichi d’ailleurs, je ne suis donc plus que Conan Edogawa…, dit-il en soupirant.

-Je vois... . Ce fut tout ce qu’Haibara réussit à dire, en regardant le detective.

Conan sauta juste du lit et retourna dans le salon, s’approchant de la porte.

-A plus.
Et il rentra à l’agence tête baissée.

Quand il passa la porte de l’agence de détective, la pièce était silencieuse. Conan lisait un livre, Kogoro se bourrait et avait attaché une cravate autour de ses temps, et Ran cuisinait. Une fois qu’elle eut fini, ils commencèrent toujours silencieusement à manger, et Kogoro, saoul, commença à crier ‘’Pourquoi *hic* est-ce personne n’parle !?!’’.

-Tais-toi, dit Conan froidement. Kogoro se leva, et l’empoigna par le col, sentant l’alcool

-Qu’est-ce que t’dis ?!, cria-t-il en le secouant.
Ran se leva et s’interposa entre son père et Conan.

-Lâche-le, nous avons eu une journée fatigante aujourd’hui !, dit-elle, en regardant dans les yeux de son père.

Le détective saoul la regarda, puis relâcha d’un coup le garçon, qui avait résisté à être secoué. Il se rassit à sa place, en regardant Kogoro.

-Je le laisse, ouais, dit-il en partant dans sa chambre. ‘’Je vais dormir, bonne nuit.’’

-De meme, dit Conan en marchant derrière Kogoro, mais moins rapidement.
Il sentit les yeux de Conan le regarder, et fit de son mieux pour ne pas y préêter attention. Avant de rentrer dans la chambre de Kogoro, qui s’était déjà endormi en ronflant, il se retourna avant de disparaître dans la pièce obscure : ‘’Repose-toi bien, Ran-neechan.’’

Ran se retourna, mais le garcon avait déjà disparu. Elle resta plantée là, regardant la porte. Il y avait eu quelque chose de différent dans sa voix. Elle était plus douce, et sonnait comme s’il était triste et touché.

Elle resta là quelques minutes et sourit légèrement, elle savait qu’il essayait juste de la faire se sentir mieux. ‘’Désolée Conan-kun, je ne voulais pas te faire sentir mal…’’

Conan s’allongea sur le sol de la chambre de Kogoro, et continua à se retourner pendant une dizaine de minutes, avant qu’il ne se rendit compte qu’il n’allait pas être confortable quelle que soit la position dans laquelle il allait être. Il s’arrêta pendant un moment et resta sur le dos, les mains derrière la tête, frustré.

L’histoire s’arrêta là.
Mais seulement pour cinq ans…