Chapitre 2 : Cinq ans après

Donc, avant de commencer, je fais remarquer une pitite chose :
 Ce chapitre se passe 5 ans après le premier chapitre, Conan passe donc de 12 ans à 17 ans, ce qui tombe bien, puisqu'on ne retombe plus dans un espèce de shota louche que nous donnait le chapitre 1.
  Bonne lecture, et n'hésitez pas à laisser un commentaire !


-Conan-kun où es-tu ?, cria Ran en marchant dans la maison un sourire aux lèvres. Même si elle s'était faite à la nouvelle maison, elle avait toujours du mal à y retrouver Conan quand elle voulait lui parler.

''Je suis dans la salle de bain !'' cria Conan depuis cette dernière. Il venait juste de terminer de prendre sa douche et avait mis une serviette autour de sa taille. Il s'observa quelques instants dans le mirroir.''Je ressemble maintenant à Shinichi... Le seul élément qui peut encore la tromper sont mes lunettes''. Il soupira. ''On dirait bien qu'elle ne s'est encore aperçu de rien, elle m'a déjà vu plusieurs fois sans, mais elle ne me regarde plus comme elle en avait l'habitude. Elle me regarde toujours comme elle regarde Conan depuis le jour où elle m'a avoué ne plus aimer Shinichi.''

Conan soupira en se rapprochant de la porte. Avant qu'il n'aitle temps de sortir, Ran défonça la porte puis atterrit sur le jeune homme torse nu. Ran rougit en fixant ses yeux. Elle posa une main sur sa joue et lui sourit. ''A tous les coups, quelqu'un va débarquer comme d'habitude, donc pour ne pas avoir de faux espoirs, je ferais mieux de ne pas me faire d'idées'', pensa Conan tout en continuant de fixer le regard de Ran.

-Conan-kun, tu te sens bien ?, demanda Ran tout en se retenant de l'embrasser. Il est trop jeune pour toi se dit elle. Mais elle commençait à perdre le contrôle et à se rapprocher dangereusement de lui quand...

-Qu'est ce que vous faites par terre vous deux ?
 De toute les personnes qui pouvaient débarquer, il fallait que ce soit Ayumi ! La fille qui était amoureuse de Conan.Ran s'arrêta immédiatement après avoir entendu crier Ayumi. Conan se relevait doucement tout en tenant sa serviette, ça l'ennuyait de l'entendre crier comme ça. ''Ayumi qu'est-ce que tu fais ici ?'' demanda-t'il calmement tout en la regardant.
 
-Ran-neechan, laisse-moi rentrer, dit elle en rougissant et en regardant Conan.

-Eh ? Conan se regarda. ''Je n'aurais jamais la chance de pouvoir m'habiller.''

Mitsuhiko et les autres rappliquèrent en vitesse, puis Mitsuhikoo cria ''Que se passe-t'il ? Je t'ai entendu crier.''

Puis Mitsuhiko remarqua Conan. Il se cacha les yeux comme Genta et Haibara sourit. ''Ca va, je suis as tout nu et qu'est-ce que vous faites là ?''

-On voulait savoir si tu voulais venir voir un film avec nous ?, interrogea Genta.
-Pas cette fois'' répondit-il calmement..
-Tu dis toujours ça !, lui cria Ayumi. ''Les seules fois où tu nous accompagnes, c'est quand il y a une affaire à résoudre ou quand Ran-neechan nous accompagne. Tu ne vas nulle part sans elle depuis cinq ans !''

C'était vrai, depuis qu'elle l'avait embrassé, il restait toujours à ses côtés. Il ne savait même pas pourquoi il avait commencer tout cela, il l'avait juste fait, c'est tout. Il pensait que c'était peut être parce qu'elle l'avait embrassé ou bien qu'il ne voulait pas qu'elle disparaisse pendant qu'il n'était pas là. Il avait déjà essayé de s'en séparer à plusieurs reprises, mais à chaque fois, son visage joyeux s'était transformé en un visage triste avec des larmes sur ses joues. Il avait donc décidé de rester avec elle.

Conan examina la pièce du regard et remarqua que Ran n'était plus là, il soupira en repensant aux personnes qui étaient devant lui. ''Je suis désolé, mais je ne viendrai pas, et nous critiquer Ran et moi ne vous aidera pas.''
__________

Ran s'assit dans sa chambre, elle fut surprise à quelle point ce fut facile d'échapper à tous les autres. Elle observa une photo d'elle et Conan, avant, à cette endroit, c'était une photo de Shinichi et elle, mais elle l'avait remplacée par celle-ci. Elle passa ses doigts sur la photo et sourit. ''Pourquoi suis-je amoureuse de quelqu'un de plus jeune que moi ? Il y aurait plusieurs raisons possibles, il est toujours là pour me sauver, toujours là quand j'ai peur, toujours là quand je me sens seule, toujours là pour me réconforter''. Ran s'allongea sur son lit, serrant la photo contre sa poitrine. Ses cheveux étaient éparpillés et certains touchaient le sol."Je ne sais même pas s'il m'aime en retour, mais il se souvient de notre baiser, et depuis, il n'a jamais voulu entamer une autre relation avec une quelconque autre fille comme celles qui lui tournent autour. Il sait quand je suis sur le point de l'embrasser, mais il n'essayer jamais de bouger ou de m'arrêter. La seule raison pour laquelle je ne j'ai jamais embrassé à nouveau est qu'à chaque fois, quelqu'un nous interrompt."

Ran restait là, allongée, plongée dans ses pensées. Elle se rappela quand elle avait testé sa mémoire. Elle lui avait dit qu'elle n'aimait pas manger certains aliments quand elle était malade. Cela lui avait pris un moment pour tomber malade, mais une fois qu'elle l'était, il avait fait comme elle lui avait dit en ne lui apportant que de la nourriture qu'elle pourrait apprécier même étant malade. Mais elle savait qu'il n'avait pas oublié le baiser, car le jour d'après, elle lui avait avoué qu'il s'agissait d'un mensonge. Ran sourit alors qu'elle commençait à s'endormir. ''Que vas-tu me trouver pour Noël Conan-kun ?'' dit Ran avant de partir au pays des rêves. 
_

-Pourquoi Conan reste-t'il toujours à la maison ? Il commence à m'agacer... Peut être qu'on 
pourrait l'attacher et le forcer à venir camper avec nous comme nous le faisions avant, proposa Genta en souriant.

-Il ne se laisserait jamais faire si facilement, répondit Haibara en croisant les bras devant sa 
poitrine.

-Nous pourrions simplement trouver sa faiblesse et l'utiliser contre lui, insinua Mitsuhiko.

-C'est aussi quelque chose d'impossible, il n'a pas de faiblesse, dit Haibara en regardant les 
deux garçons A part son amour pour Ran, qui est son unique faiblesse. 

Comment en sais-tu autant sur Conan-kun ?, dit elle en espérant de ne pas se faire voler son 
amour sous son nez. 
-Parce qu'il est mon meilleur ami, répliqua Haibara en entrant dans la salle du film.

-Ca doit être bien', soupirèrent les trois autres.
_

Conan marchait un peu partout dans la maison, Kogoro l'endormi avait l'air de s'être endormi sur le sol. Il se demandait s'il ne l'endormait pas pour résoudre ses affaires, il aurait eu le même goût pour la boisson et glander. Étant donné le nombre de fois où cela arrivait, il serait vraiment surpris si cela se produisait ainsi.

Conan entra dans la chambre de Ran et entendit ce qu'elle disait. Il sourit tristement et avança dans la pièce en veillant à ne pas la réveiller. Il prit une chaise et la rapprocha du lit pour s’assoir à ses côtés. Il retira ses lunettes et les posa sur la table de nuit. Il observa la belle femme qui se trouvait devant lui, il dégagea quelques cheveux de son visage. Il avait les yeux légèrement ouverts et son sourire triste demeurait sur son visage. Il se pencha sur elle et embrassa son front. Une fois terminé, il répondit à sa question. ''Mon cœur... Mon cœur est le seul cadeau que tu mérites de moi... Quelle dommage que je ne puisse pas te le donner.''