Détective Conan épisode 953 : L'Enigme du cocktail

L’épisode 953 de Détective Conan est sorti le 7 août 2019 et s’appelle « L’Enigme du cocktail ».
Il est tiré des files 1010 et 1011, et est storyboardé par Mitsuko Kase. Les directeurs d’animation sont Kenichi Ôtomo et Hirona Okada.


Conan, Kogorô et Amuro enquêtent dans le restaurant pour savoir qui du majordome, de l’homme d’affaires et de la serveuse concurrente a essayé de tuer Yuri. La serveuse concurrente a un mobile parfait, car Yuri, en faisant plus de ventes qu’elle, gagnait chaque mois à ses dépens le prix de meilleure serveuse.

Conan et Amuro sortent du restaurant pour aller questionner les gardes du corps qui protégeaient la voiture de l’homme d’affaires. Ils confirment sa déposition : il est bien allé chercher les lunettes de son majordome après les lui avoir cassées. Un des gardes du corps dit que l’homme d’affaires a récemment eu des variations importantes de poids, et qu’il s’est également blessé.

Cela rappelle des souvenirs d’enfance à Amuro. Il voit Elena Miyano en train de le soigner. Conan remarque qu’Amuro a la tête ailleurs. Amuro reçoit alors un SMS de Rum, exactement le même que le précédent, lui ordonnant de vite trouver des informations sur Shinichi Kudô.

Alors que quelqu’un mentionne une « blessure », Amuro se remémore son enfance. Une fois où il s’était blessé, son amie Akemi Miyano l’avait emmené à la clinique de ses parents. Elena Miyano l’avait reçu, et lui avait dit de ne pas écouter ceux qui se moquaient de lui à cause de la couleur de ses cheveux : qui que l’on soit, on a le même sang rouge dans nos veines.

Elena discute ensuite avec son mari, Atsushi Miyano. Elle lui dit qu’elle aime bien le petit Rei Furuya parce qu’il est « half » -- son père et sa mère ne sont pas de la même ethnie. Elle demande ensuite à son mari comment ça se passe pour l’institut qui a accepté de financer ses recherches. Atsushi dit qu’il pense refuser, car il ne veut pas quitter sa famille, et parce que la sœur d’Elena a dit que l’institut était un peu louche. Elena dit que c’est pourtant le Group Karasuma qui gère les fonds. Atsushi répond que oui, et qu’ils n’ont pas une bonne réputation – et il n’a pas envie qu’on le surnomme encore « le scientifique fou ».

Elena répond que la recherche qu’il compte entreprendre ne peut pas être faite sur du temps libre. Et que, de toute façon, il ne laisserait pas les trois autres membres de sa famille derrière lui, car ils viendraient avec lui. « Trois ? », demande Atsushi. Elena lui explique être enceinte de trois mois d’un nouvel enfant. Atsushi dit qu’il va alors réfléchir à la proposition.

I – Graphiquement

L’épisode 953 est, graphiquement, légèrement supérieur à l’épisode précédent. Keiko Sasaki n’avait pas fait un mauvais travail, mais les visages des personnages étaient parfois mal dessinés sur quelques plans. Ici, il n’y a presque pas de bavure. Cela est d’autant plus appréciable que l’épisode comportait une scène entière de flashback qu’il ne fallait surtout pas rater, tant elle était importante aux regards de la trame de la série.

Ôtomo et Okada font donc honneur à la série en maîtrisant presque à la perfection le dessin d’Amuro, personne sur lequel nombre de directeurs d’animations butent, et en n’échouant jamais à dessiner Conan, Ran et Kogorô comme il convient. On apprécie encore plus les nombreux plans en traits noir qui émaillent l’épisode, et qui lui donnent une qualité supérieure à presque tous ceux qui l’ont précédé durant cette saison 24.

Les décors de l’épisode sont bons. Ils ne sont pas incroyables, et n’ont pas besoin de l’être : une salle de restaurant et un parking, ça ne donne pas une grande marge de manœuvre artistique à l’équipe qui conçoit les décors. Tout ce que l’on voit dans l’épisode est suffisant et satisfaisant…

… à l’exception du design d’Atsushi Miyano. Notre seul (et grand) regret de l’épisode est le character design de ce personnage fondamental dans la série. Atsushi ne ressemble pas vraiment à ce que l’on pouvait imaginer de lui des rares images qui nous étaient parvenues à son sujet, alors que le character design d’Elena Miyano, en plus d’être satisfaisant, est resté cohérent tout au long de la série.

II – Scénaristiquement

Comme nous l’avons expliqué dans la critique de l’épisode précédent, il a été décidé par l’équipe de production de l’animé d’adapter quatre chapitres en trois épisodes, au lieu de deux. Cela avait, dans l’épisode précédent, une conséquence positive : plutôt que de rusher l’histoire, l’épisode allait à une vitesse plus lente et plus agréable, et prenait le temps d’intercaler des dialogues intéressants qui permettaient de rallonger l’épisode sans en avoir l’air.

Le problème est que c’est durant cet épisode 953 que l’équipe de production de l’animé, pour rallonger la durée de l’épisode et avoir assez de biscuit pour faire le prochain, a décidé d’insérer dans l’épisode des longs flashbacks de l’épisode précédent. Cette pratique nous avait posé problème lors de l’adaptation de la Nocturne des détectives, notamment. Pire que tout, l’équipe de production décide d’animer le passage, au début de chaque chapitre de la série qui n’est pas le début d’une enquête, où la police résumé le contenu du chapitre précédent – le problème, c’est que le spectateur se souvient parfaitement de ce qu’il s’est passé « dans le chapitre précédent », car le chapitre précédent constitue justement le début de l’épisode qu’il est en train de regarder. L’épisode 953 a donc des longueurs qu’il n’aurait pas dû avoir.

Le fil narratif de l’épisode sont les flashbacks d’Amuro, qui se souvient petit à petit de son enfance. On voit une scène où le petite Rei, après s’être battu, est blessé. Son amie, Akemi Miyano, l’emmène à la clinique de ses parents pour que sa mère le soigne. Cela permet à Aoyama de donner des informations très importantes aux spectateurs.

Tout d’abord, on comprend pourquoi Amuro est si proche d’Elena Miyano. Elle est liée à son passé, et elle l’a aidé lorsqu’il était victime de racisme par ses camarades. Conséquence de quoi, lorsque Bourbon rencontrera à Shiho Miyano dans le Mystery Train, la mère de Shiho est la première chose dont il parlera (« Comme on pouvait s’y attendre de la part de la fille de Hell Angel »).

Elena donne ensuite un indice important sur son identité : elle dit qu’elle est « half », c’est-à-dire que ses parents ne sont pas de la même ethnie, et qu’elle a une sœur qui sait beaucoup de choses au sujet du Groupe Karasuma. Aoyama sous-entend alors qu’Elena Miyano et Mary Sera sont sœurs – Conan s’était rendu compte de la ressemblance physique entre Mary et Haibara à la fin de l’épisode 844. Shiho serait donc la nièce de Mary, la cousine de Masumi, de Shûichi et de Shûkichi. Chose plus étrange, sa sœur Akemi Miyano serait également la cousine de Shûichi Akai, avec laquelle elle était pourtant en couple.

On apprend qu’Atsushi Miyano était déjà appelé le « scientifique fou » (mad scientist) avant de rejoindre le groupe Karasuma. La raison pour cela n’est pas évoquée ; on peut imaginer qu’il avait déjà faire des expériences scientifiques désapprouvées par la communauté scientifique mondiale avant d’intégrer le groupe Karasuma. Un prototype de l’APTX 4869, peut-être ?

D’un point de vue plus anecdotique, on remarque deux choses.
Tout d’abord, que c’est Megumi Hayashibara, doubleuse d’Haibara, qui double éalement Elena. L’ancienne doubleuse d’Elena, celle qui faisait sa voix lorsqu’Haibara écoutait ses cassettes, passe donc à la trappe. Cela s’explique par le fait que l’Elena Miyano que l’on voit dans cet épisode est jeune, et que la voix de personne âgée d’Hiroko Suzuki ne correspondait pas. On pourrait s’en plaindre, car, en termes de continuité, cela n’est pas génial – mais Hayashibara double si bien Elena que l’on ne dira rien.
Ensuite, qu’une erreur du manga a été corrigée ici. Dans le manga, Elena apprenait à son mari qu’elle était enceinte d’un deuxième enfant. Atsushi ne réagissait quasiment pas. Ce manque de réaction avait fait rire les fans Japonais – la boulette est corrigée dans l’épisode.

Le fait qu’Elena soit enceinte de Shiho nous permet de placer chronologiquement le flashback sur la grande frise chronologique de Détective Conan. Shiho Miyano a dix-huit ans lorsque l’affaire de Tropical Land a lieu. N’étant pas encore née dans le flashback, celui-ci doit se passer il y a dix-neuf ans.

III – Bilan

L’épisode 953 est difficile à noter. Il a de très bons côtés, autant que de très mauvais. Il est bien dessiné, et les plans en traits noirs sont un régal. L’histoire qui est racontée est intéressante, et on est bien heureux d’enfin voir Atsushi et Elena Miyano après tant d’années d’attente. Mais l’épisode a ses longueurs parce que l’équipe de production de l’animé n’a pas su comment gérer la transition de l’affaire du manga vers l’animé. 7,5/10. Un épisode à voir absolument pour sa trame.