KudoAnalyse File 1009 : La Stratégie de Bourbon

Le chapitre 1009 étant sorti après tant de mois d'attente, nous allons l'analyser dès maintenant de sorte à ce que les Conan-patriotes puissent avoir les clefs d'analyse du chapitre en vue du dénouement de la file 1011.
n verra d’abord que Bourbon avance dans son investigation (1), puis que cette enquête va mener à une confrontation contre Shûichi dans les prochaines files (2).

Il est recommandé de lire le chapitre 1009 avant de procéder à la lecture

1 – L’enquête de Bourbon

L’enquête de Bourbon est la raison d’être de cette affaire des files 1009 à 1011.
Lors du chapitre précédent, on apprenait que Rum avait envoyé un SMS à Bourbon, pour lui demander des informations au sujet de Shinichi Kudô. Nous avions publié dans la foulée une analyse « Qui connaît l’identité de Conan Edogawa ? », et nous avions fait remarquer que Bourbon ne connaissait pas officiellement l’identité de Shinichi, même s’il avait certainement des doutes.
Il est donc logique que ce chapitre 1009 permettre à Bourbon d’enquêter. Il n’agit pas en tant que Rei, agent de la Police secrète ; ni en tant que Tôru, serveur au café Poirot ; mais bien en tant que Bourbon, le membre de l’Organisation, qui risquerait bien d’être décapité par Rum s’il ne lui trouvait pas des informations au sujet de Shinichi très rapidement.


Le pont entre le chapitre précédent et celui-ci est bien l'enquête dont Bourbon a été chargé

Les indices de l’enquête de Bourbon sont visibles partout dans le chapitre.
En page 3, nous voyons Rei dans l’agence de Kogorô. Il leur apporte des sandwiches, ce qui est bien évidemment une ruse.
Dès que Kogorô lui parle de l’affaire sur laquelle il est, Rei en profite pour faire un glissement de sens et s’adresser à Ran : il cherche à obtenir des informations au sujet de Shinichi.
Sa stratégie est la suivante : il part d’une proposition affirmative (« Heureusement que votre camarade, Shinichi Kudô-kun, a réussi à résoudre l’affaire »), que Ran est obligée d’acquiescer, pour ensuite demander directement ce que Shinichi est devenu.

Conan, mal à l’aise, déduit directement que Rei est venu pour enquêter sur lui.
C’est intéressant car, si Rei peut-être un allié de circonstances en tant qu’agent de la Police secrète (d’où l’épilogue de Scarlet Showdown où Conan va voir Rei au Café Poirot), Conan n’ignore pas qu’il a aussi la casquette de membre de l’Organisation. Ce n’est donc pas une bonne nouvelle qu’il vienne enquêter sur lui.

La case la plus importante du chapitre est celle qui suit : Rei interroge affirmativement, ou plutôt, affirme de façon indirectement interrogative, que Ran et Sonoko vont souvent chez Shinichi. Cela est d’une importance des plus capitales, et fait le lien avec la page suivante.


Bourbon cherchant discrètement des informations

En page 5, le plan de Rei se met en œuvre. Il dit dans un premier temps qu’il a laissé son portable à l’agence. Pourquoi ?

L’objet de Bourbon est simple : étant donné qu’il a la confirmation que Ran a la clef de chez Shinichi pour aller faire la poussière avec Sonoko, son objectif était que Ran lui donne ses clefs, qu’il aille faire semblant de chercher son portable, et échange la clef de chez Shinichi contre une autre clef.


Comme nous l’avions écrit dans la précédente KudoAnalyse :
« Masumi met donc le doigt sur tout le problème : les alliés de Conan font tout pour couvrir sa réapparition.
Or, juste après, Ran se rassure en sortant son téléphone et en lisant le SMS que Shinichi lui a envoyé, qui prouve qu’ils se sont vus. Nous devons donc être vigilants dans les prochains chapitres : si Ran mentionne avoir perdu son téléphone, on peut se douter que ce sera un ennemi de l’équipe Kudô qui aura tenté d’obtenir une preuve que Shinichi est bien en vie. »

L’existence-même de ce SMS de Shinichi est un élément dont Bourbon aurait bien besoin pour, par exemple, convaincre Rum que Shinichi est en vie, mais sans lui avouer non plus que Shinichi a été rajeuni. Cela lui permettrait de garder la confiance de l'Organisation en tant que Bourbon, mais protéger Shinichi en tant que Rei.

Mais si Bourbon veut prouver le lien entre Shinichi et Conan, il a plusieurs possibilités à sa disposition. 
Il aura par exemple l’occasion de voir Conan endormir Kogorô et prendre sa voix à la fin de l’affaire. Or, dans Scarlet Showdown, Rei dit cette phrase :

On sait aussi d’une source fiable que Rei réitère cette phrase dans le film 22 : Agasa se confie à Conan en lui disant que l’intérêt que donne Rei à ses inventions le met mal à l’aise. Il a donc tout compris aux manigances de Conan, d’autant plus qu’il a remarqué sa montre à fléchettes hypodermiques dans l’affaire qui suit directement le Mystery Train.


Etant donné qu’Aoyama dédie une case entière à ce que Bourbon ait l’air mécontent en regardant vers Ran et à ce que Conan regarde Bourbon les yeux froncés (Page 5), et qu’en plus Conan objecte à Bourbon au début de la page qu’il n’a pas laissé son téléphone en haut, on peut se douter que Conan a déjà compris ce que nous venons d’expliquer et qu’il va riposter.

II – Le plan de Bourbon va mener à la confrontation

Cela n’aura échappé à personne, le chapitre 1009 commence par une prolepse : Aoyama nous montre en premier ce qui se passera en dernier. Dans un environnement flouté à dessein, on peut voir Shûichi et Rei pointer un pistolet sur le visage de l’autre.
Le flou qui entoure les personnages signifie que l’endroit est déterminant, et que le montrer gâcherait la surprise aux lecteurs. Trois endroits ont été montrés ou sous-entendus dans le chapitre : l’agence, le Black Bunny’s Club, et enfin, la maison des Kudô.

Il est probable que le lieu de la confrontation de la file 1011 (ou 1012, si la résolution de l’affaire prend plus de temps), soit à la maison des Kudô. Voici ce qui pourrait se passer.
Tout d’abord, Rei a eu la confirmation que Ran allait souvent chez Shinichi (page 4). Il a ensuite fait croire qu’il avait perdu son téléphone pour obtenir la clef de chez Shinichi (page 5). Ne réussissant pas à l’avoir, car Ran est allé chercher son téléphone soit par gentillesse, soit parce qu’elle fait tout ce qu’il faut pour protéger Shinichi depuis l’Arc de Bourbon (nous y reviendrons dans une autre analyse), Rei va tenter à nouveau de s’infiltrer chez lui pour vérifier s’il y a des traces de vie de Shinichi, et peut-être même vérifier ses cartons avec les vêtements pour enfants de Shinichi : il découvrirait ainsi l’identité de Conan de la même manière que Shiho Miyano.
Ce qu’il se passe à partir de là n’est qu’hypothèse. Tout ce dont nous sommes certains, c’est que Bourbon va tomber sur Shûichi Akai. Cependant, dans la maison des Kudô, vit aussi Subaru Okiya, que Bourbon a rencontré lors de Scarlet Showdown.
Le point commun entre Scarlet Showdown et cette affaire est que, dans les deux cas, les parents de Shinichi sont sur place. Dans Scarlet Showdown, Yûsaku revenait à Tôkyô pour les Macademy Award. Dans cette affaire-ci, il est bien possible qu’il se redéguise en Subaru Okiya, pendant que Shûichi empêche Bourbon de continuer ses recherches.

Le problème, cependant, est que Bourbon n’a pas besoin de voir le carton vide des vêtements enfants de chez Shinichi. Rei ayant accès à la technologie de la Police secrète et de l’Organisation, il ne fait nul doute qu’il peut facilement faire faire des analyses ADN. Pour  prouver que Shinichi est Conan, il lui suffit de récupérer de l’ADN/des empreintes digitales de l’un, et de l’autre.
Or, Bourbon détient un objet que Conan a touché et sur lequel il a laissé ses empreintes : les clefs de la RX de Bourbon.


Si tout le monde l’a oublié, dans la file 998, au lieu de dire aux Detective Boys d’attendre pendant qu’il téléphone à Kazami, Bourbon donne ses clefs à Conan, qui les attrape avec de sa main gauche. Il suffit donc que Bourbon obtienne chez Shinichi un objet que Shinichi a touché, et on doit en trouver partout sur le bureau de sa chambre, les livres de sa chambre, le bol de Shinichi chez lui, etc., pour que la co-incidence des empreintes soit établie et l'identité de Conan prouvée.

Et vous, que pensez-vous ? Laissez un commentaire ! :D