KudoAnalyse : La trame principale dans le film 18

ATTENTION : Cette KudoAnalyse ne vous spoilera PAS l'histoire du film 18, la scène finale mise à part. Rien ne vous spoilera si vous avez lu jusqu'aux files 830, ou lu les théories précédentes, ou lu les files récentss, ou vu les épisodes jusqu'au 706 puis le 756.


Bonjour à tous et à toutes, les détectives !

Vous l'avez demandée, et elle est là, la KudoAnalyse sur le film 18 est dès à présent disponible. Il est temps de reprendre le DVD malaisien du film, le foutre dans le lecteur, et c'est parti : l'analyse commence. Bonne lecture !~




Ahh, le film 18. Une critique du film est déjà sortie, nous n'allons pas nous étendre plus que ça : le film est très bon, le film est plaisant et divertissant, et on ressent l'empreinte de Gosho. Encore mieux, le film s'offre le luxe de comporter Masumi Sera, Subaru Okiya et le FBI dans son intrigue, ce qu'aucun fan n'aura manqué de regarder.

Mais le film est long, plus d'une heure et demie, et lourd en contenu. Si vous avez toujours voulu savoir ce que le film cache au niveau de la trame principale de Conan... c'est le moment.


Dès les premières images du film 18, il a été clair que nous serions face à quelque chose de ''spécial'', face à un film qui ne serait pas anodin, et qui resterait graver dans les mémoires des fans de Conan. Le pari était de faire du film 18, Le Sniper Dimensionnel, un film mémorable... et pour beaucoup, le pari est réussi.

Mais ce que les fans ont surtout retenu du premier trailer de 30 secondes du film 18, c'était la présence inattendue de Masumi Sera et d'une apparente implication de Shuichi Akai dans le film. Les débats et les rumeurs ont commencé à flamber dans la communauté Conan, et c'était fait : les éditeurs avaient atteint leur but.

Ce film est ''spécial'' donc, à plusieurs égards. D'abord, il est le premier à faire apparaître Masumi et Subaru, ainsi que le FBI (si on ne compte pas leur apparition éclair dans Lupin III vs Conan : The Movie). Ensuite, graphiquement, c'était une petite première dans l'univers DC que ce que nous pouvions voir, c'est à dire des dessins en traits noir sur la plupart des plans, et des scènes en 3D réussies-- un défaut du film 17 gommé-.

Mais au dessus de tout, c'est l'implication de Masumi et de Subaru.

Une première dans l'histoire de Détective Conan d'ailleurs. Alors que le personnage de Subaru était déjà là depuis au moins le film 15, les producteurs des films ne l'avaient jamais mis en avant, de même pour Masumi Sera. C'est donc à des personnages spéciaux pour un film spécial que nous avons affaire.

Les plus pessimistes d'entre-nous ne se sont pas gênés de dire, dès l'apparition du poster du film, que celui-ci ne ferait pas avancer la trame, ne comporterait aucun élément de la trame, ou ne ferait presque pas apparaître Masumi. Et aujourd'hui, nous sommes là pour prouver le contraire.

Vous m'avez entendu, le film 18 comporte des éléments de la trame, et la fait avancer. Grâce à des éléments visibles, ostentatoires même, mais aussi grâce à des petits éléments apparaissant très rapidement à l'écran, que beaucoup n'auraient pas remarqué. Et c'est avec le plus gros élément que nous allons commencer.

Vous ne l'aurez pas raté, c'est peut-être le 'highlight'du film 18 : la confirmation officielle de l'identité de Shuichi Akai à la fin.


Subaru est loin de la tour Toho, sur un building qui semble en construction, après avoir shooté sur le coupable. Il parle à James Black qui lui fait un rapport de la situation. Moment de silence, et il lui répond avec sa voix de Shuichi Akai.

C'est le premier élément tramesque que l'on peut remarquer dans le film. Inutile d'aller fouiller en profondeur ou de faire des arrêts sur l'image, c'est clair et net qu'il nous est dit dans la face que Subaru Okiya = Shuichi Akai.

Cette scène a bien sûr était décidé par Gosho Aoyama, qui a donné le thème du film (que le coupable soit un sniper). Le scénariste, Kouchi, comme l'a dit Gosho dans le Super Digest Book 70+, est venu voir Gosho plusieurs fois pour écrire le scénario du film. C'est sûrement lors des réunions avec la production que Gosho a dit qu'il voulait la révélation sur Akai à la fin du film.

Seulement, Gosho a bien gardé le mystère sur l'identité d'Akai jusqu'à Scarlet Showdown, alors que Scarlet aurait pu se passer en novembre par exemple. Etant donné que la production d'un film commence en janvier/février de l'année où le film sort, Gosho a peut-être planifié cette révélation (ou plutôt, confirmation) sur Akai dès janvier/février 2013, soit à la sortie du film 17. Sachant que le film sort toujours lors du Golden Week au Japon (semaine d'avril banalisée), et que Scarlet Showdown est sorti en mai/juin 2014, il est clair pour moi que le film 18 a été créé comme un prologue aux évènements de Scarlet Showdown. Le lecteur a ainsi toutes les armes en main pour faire sa déduction en même temps que Bourbon, grâce au Mystery Train (où l'on nous fait comprendre que Subaru est peut-être Akai), aux Souvenirs de Jodie (où l'on nous fait comprendre que Akai a fait des choses bizarres avant sa mort, en nous disant qu'il n'est peut-être pas mort), et enfin, au film 18, où l'on nous confirme sa survie.

C'est swag, c'est beau et ça fait plaisir, Gosho saisit l'avantage du son, qui n'est pas présent dans le manga. Mais alors que la plupart se sont arrêtés là, nous pouvons aller plus loin, pour trouver d'autres éléments de la trame principale... comme par exemple, les origines de Masumi.

Eh oui, Masumi Sera, même si elle a été révélée comme étant la sœur de Shuichi Akai dans le Mystery Train, est encore un personnage entouré de mystères. Que ce soit sur sa mission vis à vis de Conan, ou de son lien avec Conan, nous n'avons encore rien vu du personnage.

Cependant, le KP étant le KP, nous nous sommes jetés sur l'occasion pour faire une théorie, et nous avions découvert avec grand étonnement ce qui semblait être les origines britanniques de Masumi. Nous n'allons rien dire de plus sur cette théorie pour éviter de spoiler ceux qui ne voulaient pas lire la théorie, mais un des piliers de cette théorie était l'origine éthnique de Masumi.

Les preuves allaient de la façon dont Masumi tenait ses couteaux et fourchettes (English style 8)), , jusqu'au drapeau du Royaume-Uni sur le pantalon de Conan lors de sa première rencontre avec Masumi, en passant par son utilisation du mot ''football'' (→ anglais britannique) pour parler du sport du football, au lieu d'utiliser comme n'importe quel japonais ''soccer'' (→ anglais américain). Et Gosho en rajoute une couche, avec... ceci :



Et un drapeau anglais autour de Masumi, un.

Cette information ne fait pas ''avancer la trame'' dans le sens ''Confrontation avec les Hommes en Noir qui fait changer le statu quo et nous fait passer à un nouvel arc'', évidemment que non. Cependant, c'est un gros indice à prendre, comme si c'était un indice du manga. Un drapeau anglais sur Conan lorsqu'il est près de Masumi dans le manga est considéré comme un avancement dans la trame, il en va de même pour le film. C'est donc avec une accumulation d'indices comme ceux-ci que la trame de Conan avance au fur et à mesure.

Le scénariste du film 18, Kouchi, n'est pas un newbie de Détective Conan. Il est le scénariste derrière les meilleurs fillers de la série (et du pire filler aussi, mais bon, on le pardonne :p), les meilleurs films de la série (film 1, 2, 3, 4, 5, 13, 15....), et le meilleur OAV pour beaucoup, c'est à dire l'OAV 9, Etranger dans Dix Ans. Il s'y connaît, il suit la trame, bref, un connaisseur.
 Ainsi, étant donné qu'il travaille sur Conan depuis maintenant 17/18 ans, je doute grandement que lui et Gosho ne se connaissent que peu. Ils ont certainement un moyen l'un de l'autre de se contacter, et la présence de Gosho dans l'écriture du scénario du film est certaine. C'est sûrement le maître qui est donc derrière la présence de ce petit détail du film.

Nous avons donc une information de plus quant à Masumi, et sa famille, qui semblerait donc être d'origine britannique, et mieux, anglaise, étant donné le drapeau de l'Angleterre présent sur le t-shirt de Conan. Et en parlant de famille...



Ah, tiens, que voyons-nous ?

Dans la chambre de Masumi censée être ''vide'', nous pouvons voir une grosse boule sous la couette du lit à côté duquel la détective dort. Juste au moment où la Gamine, le petite fille qui habite chez Masumi, apparaît dans Détective Conan. (voir les derniers épisodes sortis au jour du 16 novembre 2014).

Une fois de plus, tout ça sent le Aoyama. Il l'a déjà dit lui-même, peu de mangakas s'investissent autant que lui dans les films sur leur licence. Mais Aoyama aime faire beaucoup de choses lui-même, et il ne serait vraiment pas étonnant qu'il ait, pour le film 18, décidé du déroulement de certains passages.

Bien, arrêtons-nous-en la pour le moment. Cette KudoAnalyse est désormais terminée, nous espérons qu'elle vous aura plu, n'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez une question ou quelque chose à dire ! ;)

-Fin de la KudoAnalyse