Les Fillers en 2014

Bonjour à tous et à toutes, lecteurs du KP !

Comme nous l'avions annoncé il y a quelques semaines, comme l'an dernier, nous allons faire un article récapitulatif de l'année pour Détective Conan : qualité des enquêtes, qualité des fillers, nombre de chapitres sortie, avancée dans la trame, etc..

Et pour préparer cet article en question, nous allons commencer par un sujet qui mérite un article en soi : les fillers.

Les fillers dans Détective Conan, c'est tout un mythe. Réputés pour être de très mauvaise qualité, les fillers font partie de ces épisodes que l'on regarde d'un air dédaigneux, en partant avec des gros a priori. Et cette année, comme toutes les années, nous avons eu le droit à notre lot de fillers. Que valent-ils ? Tout est ici.


Comme dit dans l'introduction, les fillers ont toujours été un grand sujet de discussions (souvent moqueuses) chez les fans de Détective Conan, à propos notamment de leur qualité et de la pertinence de leurs enquêtes. Mais les fillers n'ont pas toujours été comme ça, car les premiers fillers de la série étaient généralement de bonne facture (sans être forcément excellents) et, surtout, il était parfois compliqué de discerner un épisode filler d'un épisode tiré du manga.

Dès les épisodes 500 environ, nous avons été fasse à une baisse de qualité générale dans les fillers, appuyée par la baisse du nombre de fillers en deux parties dans les épisodes qui suivirent. Les épisodes HS, désormais en une seule partie, devait contenir une introduction, une mise en place du décor, une enquête et une résolution, tout ça en l'espace de 20 minutes. Compliqué donc. Mais pas impossible.

Et donc, prenons les fillers un par un, à commencer par le premier de l'année, l'épisode 726.

Cet épisode n'est pas spécial en soi. Situation classique (classique mais sympathique) où Kogoro, Ran et Conan sont en retour de voyage dans leur voiture, et rencontrer un corps mort. L'enquête comporte l'inspecteur Yamamura, et repose sur l'écriture d'un mot en kanji (le type d'enquête bien incompréhensible pour les occidentaux), bref, pas génial, mais pas ''mauvais'' non plus.

On retrouve dans ce filler le symptôme du filler de base : une enquête très simplette, un coupable ''obvious'', et pas le temps pour établir une vraie enquête. 4/10.


Le 729 ensuite. Aussi bizarre que cela soit, cet épisode n'était vraiment pas mal. Le stratagème de meurtre du coupable était WTF et aurait pu tomber à l'eau très facilement, mais le décor, les graphismes et l'ambiance le font un peu oublier. Un épisode simple mais plutôt sympa à regarder, pas du vrai divertissement, mais c'est déjà ça. 5/10.

L'épisode 730 par contre fait la même erreur que le 726, mais en pire.

Alors que le 726 avait une enquête faiblarde mais comportait une ambiance pas trop mal et l'inspecteur Yamamura pour changer un peu, l'épisode 730 prend le pire des fillers de DC, le pire des pires fillers d'animé, et les mélange. Ca nous donne une enquête où le coupable est capté dès la quatrième minute, du WTF tellement le niveau est mauvais, avec des couleurs à dégobiller, bref, 3/10.

Quelques semaines après, le 22 mars, sort l'épisode 733, ''Le Mariage et Deux Coups de Feu'', qui raconte un mariage en campagne, qui se transforme en un cauchemar après le meurtre du marié et de la mariée. L'épisode est ambitieux (deux meurtres bien réalisés, un peu d'action et une bonne ambiance), plaisant à regarder, c'est- presque- du tout bon. C'est le genre de filler qui aurait dû être fait en deux parties pour atteindre vraiment tout son potentiel. 6/10.


La même critique est portée pour l'épisode 735, le prologue du film 18, ''L'Invitation Codée''. Le concept est bon, l'ambiance est bonne, on retrouve presque l'esprit du manga, mais tout est beaucoup trop rapide à cause du manque de temps. C'est le scénariste des films 1, 2, 3, 4, 5, 13 et 18 qui a scénarisé le filler, donc sa qualité n'est pas étonnante. Mais avec un scénariste comme ça, ils auraient mieux fait de lui donner de l'espace pour son scénario, et l'adapter sous forme de filler en deux parties. Dommage ! 7/10.

L'épisode 736 nous rappelle à quel point les fillers peuvent avoir de l'idée, mais ne jamais les exploiter jusqu'au bout. Un filler sympathique à regarder, mais beaucoup trop simpliste, dans son enquête et dans son meurtrier. Nous donne bien envie de revoir les premières affaires de DC qui se passaient dans un château hanté. 5/10.

L'épisode suivant... eh bien, l'épisode suivant réussi à devenir l'épisode le plus horrible de 2014. ''Le Chemin de Promenade Suspect'' nous rappelle pourquoi on déteste des fillers : des scènes niaises et inutiles, une victime inutile, un meurtrier inutile, et un mobile de meurtre à chier des DVD. Non monsieur le scénariste, ''JE L'AI TUEE PARCE QUE SON CHIEN ETAIT PLUS BEAU QUE LE MIEN ! ;( '', ce n'est pas possible. 2/10. Et les deux points sont là juste parce que Conan apparaît.


Plus de filler jusqu'à l'épisode ''La Promesse de la J-League'', le 742. Après avoir eu un filler qui nous montre exactement pourquoi un filler peut être horrible, le 742 montre pourquoi un filler peut aussi être génial.

Scénarisé par le scénariste des films 1-2-3-4-5-13 et 18 (encore lui!), l'épisode 742 fait office de suite au film 16, en mettant en scène à nouveau quelques uns de ses personnages.

Le filler est bien fait, les flashbacks sont bien gérés, Shinichi a droit à une apparition (et il n'y a que ce scénariste pour faire apparaître Shinichi, Heiji et Yukiko dans des fillers), le CoAi, porté disparu depuis plusieurs mois, est revenu, enquête(s) intéressantes... c'est du très bon. 8/10.


Le 743, ''Une Réussite par Deux Coïncidences'', souffre du même problème que le premier épisode sorti en 2014. Des bons graphismes, mais une enquête bien trop fade et une ambiance bien trop torpdie pour nous intéresser vraiment comme le 742 l'a fait. 4/10.

Plusieurs semaines plus tard sort l'épisode 750. Nommé ''L'Homme Trahi par la Mer'', il met en scène les Détective Boys à la plage. Sans être incroyable, il a le mérite d'être un des seuls épisodes avec Haibara et Conan de l'année. Le stratagème, simple, est convenable, Conan utilise de la science basique pour résoudre l'enquête, c'est plutôt bon. 6/10.

L'épisode 753, ''L'Angle Mort de la Maison'', retrouve les mêmes symptômes que, encore et toujours, le premier épisode de l'année. Une idée pas si mauvaise en soi, mais recyclée du manga, et qui n'offre rien de nouveau. Pourquoi ne pas avoir plus exploité le fait que Yajima et Ran soient membres du même club de karaté ? 4/10.

Episodes 757/758.

N'est ni divertissant ni sympathique, graphismes vraiment pas bons, quelques tentatives (ratées) de faire du plot devellopment, bref, 4/10.

Et l'année se finit en mocheté sur les épisodes 761 et 762, le Mystery Tour 2014. En plus d'être ennuyeux, il est mal dessiné et mal storyboardé. Sa première partie ne contient rien d'intéressant, et la deuxième est bien trop fade pour intéresser qui que ce soit après avoir vu en entier la plaie que fut l'épisode 761. C'est bien dommage, surtout pour un filler en deux parties. Le Mystery Tour 2013 contenait au moins un peu plus d'action, tout en proposant autant de paysages. 3/10.


Et donc voilà, la liste des fillers de cette année.

Il y en a eu au total 15, dont deux en deux parties. C'est beaucoup moins que les 20 fillers de 2013 (dont 3 en deux parties), mais plus que les 11 fillers de 2012.


Que dire de 2014 en terme de fillers ?

→ Moins de fillers que l'année précédente, qui a vraiment gavé pas mal de fans occidentaux avec ses mois-fillers.
​ Moins de fillers ''pourris'' comme les années précédentes, le pire filler de 2014 n'atteint pas le niveau du pire filler de 2013 ou de 2012 (ahh, l'affaire avec l'extraterrestre...). Il y a une légère amélioration même, que ce soit dans la qualité graphique, globalement supérieure à la qualité graphique des épisodes en général de 2010, 2011, 2012 et 2013, ou la qualité du scénario. J'appuie sur le fait que nous n'ayons pas eu de grosses bouses comme il y a eu toutes les dernières années, c'est presque surprenant de ce niveau-là.

On peut aussi apprécier l'intelligence de la production, qui a engagé le scénariste des 5 premiers films pour faire deux épisodes, deux épisodes qui sont parmi les mieux notés de cette année (le 735 et le 742). Kochi, le scénariste en question, étant fan de Détective Conan, connaît bien l'univers. Il peut donc se permettre de faire apparaître Shinichi dans pas mal de ses fillers (toutes les apparitions fillers de Shinichi ont été scénarisées par lui), et de faire des scénarios plus ambitieux et mieux faits que les autres scénaristes.

La seule question est : pourquoi seulement DEUX épisodes, alors qu'il en faisait 4, voire 5, lors des premières saisons ?

Etant donné que Gosho Aoyama a dessiné moins de chapitres en 2014 qu'en 2013, on peut s'attendre à avoir plus de fillers en 2015 qu'en 2014. Ce serait une bonne idée pour marquer une rupture entre les cinq années précédentes de mauvais fillers et 2014/2015 que de l'engager pour faire la majorité des fillers de 2015. Etant donné qu'il est parti sur l'idée de faire la suite du film 16, pourquoi ne pas exploiter l'idée jusqu'au bout et faire une suite du film 17 et 18 ?

En résumé, une (très) bonne année niveau qualité de fillers. Espérons que ça se reproduise l'an prochain !