Magic Kaito : Chapitre 12 ("Ghost Game")

Magic Kaito : Chapitre 12 (« Ghost game »)

Un beau matin, à Ekoda, Aoko Nakamori fonce vers Kaito Kuroba.
« Un fantôme, dis-tu ? Tu en es sûre ? », demande Kaito, assis à sa table, suspicieux de la nouvelle.
 Aoko raconte comment sa meilleure amie, Keiko, étudiait tard dans l'après-midi à la bibliothèque d'Ekoda. Celle-ci, entendant un bruit, décida d'aller vers sa source, et se retrouva nez à nez avec une sorte de monstre réptilien.
 Alors qu'ils sont en pleine discussion, le nouveau prof de biologie, Keiji Asô, vient interrompre Kaito et Aoko. « Je suis ravi que vous vous entendiez bien, mais n'oubliez pas que nous sommes en cours... », dit-il, en se glissant derrière eux.

Alors qu'il continue son cours sur la génétique, Kaito demande à Aoko qui il est. Aoko lui répond, effarée que celui-ci ne connaisse pas Asô. Celui-ci est le nouveau prof de biologie, arrivé à Ekoda il y a moins d'un mois, et dont toutes les filles sont folles.
Aoko se retourne vers Kaito, et lui annonce qu'elle a décidé qu'il viendrait avec elle, la nuit-même, explorer le lycée afin de trouver et d'arrêter le monstre qui a fait peur à Keiko.

La nuit-même, non sans protestations, Kaito suit Aoko, et ils s'infiltrent dans le lycée en passant par la fenêtre. Alors qu'ils commencent à marcher dans les couloirs en tentant d'être discrets, ils sont pris par surprise par Monsieur Asô, qui leur rappelle qu'il n'est pas sage de vadrouiller dans les couloirs durant la nuit. Celui-ci dit qu'il a lui-même oublié quelque chose dans le lycée, et qu'il n'est que de passage.

Une fois parti, Kaito et Aoko reprennent leur marche, mais Aoko dit qu'elle est rassurée que Monsieur Asô soit dans le lycée. Kaito se moque d'elle, et Aoko comprend que Kaito est jaloux de lui. Kaito n'a pas le temps de se défendre qu'une voix étrange est diffusée dans le couloir où ils se trouvent : « Allez-vous eeen... Allez-vous eeen... ».

Alors qu'Aoko prend tout de suite peur et s'accroche à Kaito, le jeune homme réfléchit, et se rend compte que la voix vient probablement de la salle d'annonce (la pièce à partir de laquelle les élèves ou le principal passent des annonces dans tout le lycée, grâce à un micro et des enceintes disposées dans l'établissement).

Kaito fonce vers l'étage supérieur, mais alors qu'il monte rapidement les escaliers, trébuche, et se cogne la tête contre une des marches. Aoko se moque de lui, mais quand Kaito se retourne vers elle, son visage est couvert de sang. En se retournant vers les escaliers, il se rend compte qu'une flaque entière de sang a recouvert l'escalier.

Quelques minutes plus tard, et plusieurs lavages dans les toilettes, Kaito conclut que quelqu'un tente de les effrayer, et que le sang qui était sur son visage, au moins, n'était pas le sien. Aoko, voulant de l'intimité, demande à Kaito de sortir des toilettes pour que celle-ci puisse uriner en paix.

Kaito accède à sa requête, mais lorsqu'Aoko sort des toilettes, elle ne retrouve plus, dans le noir du grand couloir d'Ekoda, son ami. Croyant voir un monstre, celle-ci tombe à la renverse, et se rend compte que ce n'était qu'un chat... un chat à l'air particulièrement cruel.
Alors qu'elle s'apprête à pousser un cri d'épouvante, Kaito arrive derrière elle et met sa main sur sa bouche. Il lui dit d'arrêter de crier, au risque de signaler leur position à la personne qui leur veut du mal.
 Une fois calmée, Kaito dit à Aoko qu'il a lui aussi rencontré cinq ou six chats à poils longs, et qu'il allait partir seul dans la salle des annonces.



« J'ai dit non !! Ne m'oblige pas à te faire courir des risques inutilements ! », dit Kaito, déterminé à ne pas laisser Aoko se mettre en danger.
 Avant de fermer la porte, Kaito donne un balais à Aoko. « Tiens. Si tu as un problème, appelle-moi... Je volerai à ton secours. », dit le jeune voleur, en tendant le balais à Aoko.

Kaito se dirige vers la salle des annonces à pas feutrés, et découvre un cendrier avec un mégot de cigarette encore chaud. « C'était donc ça. », dit-il, en prenant la cigarette à la main.

Au même moment, dans la salle de classe où se trouve Aoko, apparaît un zombie. Aoko lui donne un grand coup de balais et, apeurée, court le plus vite possible vers les toilettes, tout en sachant que le monstre la suite. Elle ferme la porte des toilettes derrière elle et, dans une tentative desespérée, la porte de la cabine de toilettes où elle se trouve. Mais alors qu'elle n'entend plus de silence et croit le monstre disparu, elle regarde au dessus d'elle, et voit le monstre, bave à la bouche.

Aoko crie de tous ses poumons et tombe dans les pommes. Le monstre la prend dans ses bras, et tente de sortir des toilettes, lorsqu'il voit devant lui... Kid l'Insaisissable.

« Pas mal, l'idée de se déguiser en monstre pour effrayer les gens... Est-ce que je peux savoir ce que vous manigancez... »
« … Monsieur Asô ? »

Asô, retirant son masque, rétorque au voleur fantôme : « Cela ne te regarde pas ! », et lance des dizaines de souris à l'attaque sur Kid. Celle-ci le font se courber sous leur poids, et Kid réussit à peine à sortir sa main, et à tirer une carte dans la tête d'Asô.
Au grand étonnement d'Asô, sa perruque de cheveux tombe au sol, et Asô met ses mains devant sa tête. « Ne me regardez pas ! « , et avoue la réelle raison pour laquelle il restait la nuit à Ekoda...