Magic Kaito : Chapitre 17 ("Le Cadeau d'Akako")

Magic Kaito Chapitre 17 : Le Cadeau d'Akako

Un jour, dans son manoir, Akako demande à sa boule de cristal si tous les hommes de la Terre sont ses esclaves. Celle-ci répond que oui dans un premier temps, puis qu'un homme manque à l'appel : Kaito Kuroba.
 Mais alors qu'Akako demande conseil à sa boule (la menaçant au passage de l'exploser), et celle-ci donne à Akako une image de quelque chose qui se passera prochainement : Hakuba en train d'arrêter Kaitô Kid.

Le soir-même, Kaitô Kid réussit une fois de plus à voler un joyau. Seulement, alors qu'il s'échappe par la fenêtre d'un grand building, Hakuba se penche, et se rend compte que le voleur a fait tomber un de ses cheveux. Il le prend, et rapidement, grâce au laboratoire scientifique de son grand-père, l'analyse. Devant un inspecteur Nakamori bouche-bée, le jeune détective lit les résultats : Kaitô Kid ne peut avoir qu'entre 15 et 17 ans... ce qui vient totalement à l'encontre du bon sens, l'inspecteur Nakamori traquant Kid depuis une vingtaine d'années. Celui-ci part du laboratoire, énervé de l'apparente sottise racontée par le rapport de l'ordinateur, tandis que Saguru se retourne vers son collaborateur. Il lui demande de dresser une liste de tous les lycéens Japonais ayant le profil de Kaitô Kid.

Le lendemain, Hakuba arrive, zombifié, à la pause de midi. Kaito se moque de lui en disant qu'il doit être fatigué à cause des derniers cambriolages du Kid qu'il n'a pas réussi à empêcher, mais Hakuba fait subtilement comprendre à Kaito qu'il a compris qu'il est Kaitô Kid.
 Kaito s'inquiète au départ, mais le détective londonien le sort de sa réflexion en lui proposant de l'accompagner au musée Oshima, où le vol de la soirée se tiendra. Il pense ainsi avoir Kaito sous la main, et empêcher le vol, prouvant par la même occasion que Kaito est bien Kaitô Kid.

Mais alors que Kaito accepte avec joie, heureux de pouvoir rabattre le caquet à Hakuba, Akako arrive par derrière Kaito, et lui interdit formellement d'accompagner Saguru.

Afin de lui parler en privé, Akako prend par le bras le jeune magicien, et l'emmenne sur le toit du lycée Ekoda. Là, elle lui explique qu'il doit absolument s'abstenir d'aller au vol de la soirée, ou quelque chose d'horrible arrivera. Kaito lui dit que « s'il était Kaitô Kid », il se sentirait obligé d'y aller, et retourne sur ces mots dans sa classe. Akako se rend compte dans un premier temps que si Kaito mort, tous les hommes du monde seront bien à ses pieds comme elle le désirait, et rit un grand coup... mais se rend ensuite compte qu'elle apprécie réellement Kaito, et ne veut pas sa mort.

Le soir-même, le vol est sur le point de commencer. Mais avant que le vol ne commence à l'heure indiquée par Kid dans son carton d'invitation, Aoko et Kaito visitent les lieux. Nakamori a plus confiance en Kaito, qu'il connaît depuis longtemps, qu'en Hakuba, et lui demande de faire des tours de magie à Kid pour l'arrêter s'il tombe sur lui.

Kaito profite d'un moment d'inattention d'Hakuba, qui fait les derniers préparatifs, pour aller aux ''toilettes''. Mais Hakuba le suit, et lui met des menottes au poignet. Il lui explique qu'il a réussi à réduire la liste des suspects grâce à l'analyse d'un de ses cheveux, et que le seul nom qui est ressorti de son ordinateur, la seule personne qui concorde avec tous les éléments correspondant à Kaitô Kid, est Kaito Kuroba.
Kaito essaye de se défendre, mais Hakuba enchaîne rapidement en disant que, dans tous les cas, si Kaitô Kid n'apparaît pas dans la soirée, il sera prouvé que le jeune magicien est bien l'insaisissable Kid.

Mais au moment où Hakuba finit sa phrase, apparaît sur le piédestal où est posé le joyau Kaitô Kid. Celui-ci se penche, prend le bijou, et s'enfuit sur un balais volant. Seulement, les policiers réussissent à s'accrocher au balais grâce à des grappins, et Kid lâche un cri féminin, « Hyaa~ ». Kaito, au sol et accompagné d'Hakuba, comprend que c'est Akako qui s'est faite passée pour lui.
Utilisant la coupure de courant prévue dans le musée, Kaito réussit à couper les grappins qui faisaient qu'Akako ne pouvait pas s'enfuir avec son pistolet à cartes, et Akako retourne chez elle sur son balais, comme si de rien n'était.
 La confusion règne dans la salle du musée, et les théories fusent dans tous les sens. Nakamori crie à la sorcellerie, tandis qu'Hakuba est convaincu qu'il existe deux Kid. Aoko arrive en courant devant le régiment, et annonce sa théorie : vu son rire, Kid est forcément... un travesti !