Magic Kaito : Chapitre 9 ("Je suis le maître")

Chapitre 9 : Je suis le maître



Le jour d'un vol de Kaitô Kid, Nakamori monte dans la salle des expositions, où il y rencontre un docteur en technologie. Celui-ci lui présente le robot Granpapa RZ-04, qui est composé d'un oeil-caméra, et demande à Nakamori qui est sa cible.
A ce moment-là, Kaitô Kid apparaît sur le toit de l'immeuble, prêt à commettre un nouveau vol. Celui-ci se jette du haut du toit, et, en se balançant dans les airs avec une corde, brise la vitre de sécurité du 40ème étage.

Surpris, Kid se rend compte qu'il n'y a personne dans la pièce. La salle est vide, et rien ne protège l'objet convoité, une boîte à maquillage de Cléopâtre, mise à part une légère vitre.
 Cependant, lorsque Kaitô soulève la vitre, il se rend compte qu'il y a à l'intérieur un petit robot. Celui-ci ouvre son œil, et Nakamori, apparaissant avec ses brigadiers derrière le voleur fantôme, ordonne que l'on boucle toutes les issues.


Fier de lui, l'inspecteur défie Kid de s'échapper. Celui-ci, en guise de réponse, saute par la fenêtre. Au lieu de tomber au sol et de s'écraser, il sort de sa cape un dispositif qui se transforme en une sorte de trottinette.
 Alors qu'il descend le bâtiment grâce à son gadget, une des roues de la trottinette dérape, et Kaito se retrouve propulsé à plusieurs mètres du bâtiment, des dizaines de mètres dans les airs. Gardant sa poker face, le voleur trouve une solution : il utilise la boîte à maquillage de Cléopâtre pour se déguiser en jeune femme, atterrit sur le matelas des policiers, et réussit à s'échapper comme si de rien était. Seulement, RZ-04 ne se fait pas tromper aussi facilement que les policiers, et suit Kaito.

Pensant son vol de la journée fini, Kaito, toujours déguisé en femme, va aux toilettes publiques. Mais alors qu'il urinait tranquillement, Nakamori et son escouade foncent sur lui. « Arrête-toi, Kid ! », crie Nakamori. 
Kaito réussit à s'échapper, et comprend que se déguiser en femme n'était pas une bonne idée. Il reprend son habit habituel de Kaitô Kid, et part dans les rues de Tôkyô adjacentes, espérant semer la police. Mais Nakamori, à bord d'un hélicoptère, vient une fois de plus troubler son léger instant de repos.

Kid doit réfléchir vite, et se demande soudainement comment la police fait pour être si clairvoyante ce jour-là. En se retournant rapidement, il se rend compte que des dizaines de robots Granpapa le suivent. Alors qu'il tente de s'emparer d'un des robots, Nakamori arrive, et le pourchasse à nouveau. Kid a l'idée de foncer dans une piscine et sauter dans l'eau, afin que les yeux ne puissent pas le suivre. Malheureusement, ceux-ci sont amphibies, et le gentleman cambrioleur doit vite fuir dans les égoûts. Les yeux le suiventi, les policiers le prennent en embuscade, et alors qu'il ouvre une bouche d'égout, il se rend compte que Nakamori l'attend de l'autre côté. Kaito lâche la main de Nakamori et retombe tout en bas de l'égout, incapacitant au passage plusieurs policiers.



Au même moment, alors que Kaito Kid reprend son souffle en ville, Aoko est en cours, et se demande où Kaito est passé.

Kaito a une dernière idée pour arrêter les robots qui le pourchassent : les prendre en embuscade, à son tour, sur le toit d'un bâtiment. Fermant la porte derrière eux, Kaito prend un des robots en otage, et le menace de le tuer de son pistolet. Les robots finissent par avouer qui est le chef des petits robots, celui qui transmet les ordres, et Kaito s'en empare. Après avoir salué l'inspecteur Nakamori, Kaito ferme l'oeil du robot, et prépare sa revanche.

Le soir-même, Kaito retourne à Ekoda, et salue Aoko. Celle-ci lui demande où il était durant la journée, et Kaito réussit à éviter la question en lui offrant un ''jouet'' : le chef des robots Granpapa. Aoko l'accepte avec joie, et le prend avec elle.

Quelques minutes plus tard, un policier fonce dans le bureau de Nakamori, déprimé d'avoir encore raté son coup. « Inspecteur ! Ils se sont remis en marche ! Kid a été localisé ! ».

Nakamori allume le téléviseur, et voit une jeune fille brune rentrer dans une maison. L'oeil arrête de diffuser pendant quelques minutes, et lorsqu'il se remet à diffuser la vidéo, Nakamori voit sa fille dans son bain.

« Éteignez tous les téléviseurs, c'est un ordre ! »